0
0
0
s2smodern

Voila un opus qui concrétise on ne peut mieux la volonté de RockMeeting de créer un espace de rencontre entre artistes et public.

En effet il y a un peu moins d’une année, le 31 mai 2010 très exactement, Bernard Daubresse est venu  nous présenter son tout nouveau projet dans le forum, sous le pseudo de Bernie. Un projet qui n’était pas encore terminé, et qui a muri depuis, Bernie nous ayant raconté les derniers épisodes de la mise en production, qui se  concrétise donc aujourd’hui avec cette galette. Dans les influences revendiquées, il y a Ayreon, Stream of Passion, Lacuna Coil, Therion, Nightwish, Rammstein, Epica, et …. ABBA et Walt Disney ! Pour expliquer ces deux dernières, Bernie a cette réponse : « J'aime bien les morceaux avec des refrains bien catchy qui rentrent direct dans l'oreille, comme on le faisait dans le hard rock des années 80.  Je suis moi même un rescapé de cette époque et donc voilà ». Par ailleurs l’approche s’inscrit dans la lignée des productions d'Arjen Lucassen, voire d’Avantasia, avec de nombreux interprètes au chant. Même si Bernie avoue volontiers n’avoir pas eu les grands moyens pour embaucher les même pointures, pas moins de six chanteuses viennent prêter leurs voix aux personnages de ce concept album, à savoir : Kristell Lowagie (ex Skeptical Minds, Lovelorn, etc), Marja Supponen (Rhinestone Lives), Jamie-Lee Smit (Azylya), Justine Daaé (Ellyose), Lauryn Gaet (ex Aedden) et Laura Crowet (ex Before Silence). Les chants masculins ne sont pas pour autant absents, ce sont d’ailleurs eux qui donnent le côté punchy et peut être les moments les plus intenses, en tout cas je retiens volontiers les titres I Am God, et plus encore The Wait dans les points forts de la galette. Les deux premiers titres, The Middle Path et Mirror Mirror jouent la carte féminine et un côté plus pop, les envolées symphoniques sont également au programme, à l’image de l’intro de Jennifer. Alors que In A War oppose riffs heavy et chant féminin, et après un dynamique The Naked Ape relevé par des chœurs mixtes, le morceau de bravoure reste à venir avec l’épique Road to Consciousness. Quatre épisodes au programme, le romantique Even A Rose, le terrifiant The Limbo, véritable plongée dans un monde de terreur, mis en exergue par un chant d’outre tombe digne du metal extrême, pas vraiment à mon gout je dois dire, mais cette concession à la modernité doit être du gout des plus jeunes j’imagine ! Après cette descente aux enfers, l’atmosphérique interlude The Choice permet de se remettre et de rentrer dans le tourbillon de Consciousness, véritable pièce maitresse de la galette, qui la clôture admirablement.

Au final, voila un projet qui sera largement moins médiatisé qu’un Avantasia ou un Ayreon, alors qu’il présente les mêmes attraits, avec des artistes certes moins connus, mais qui  éclairent de belles compositions à base de  mélodies et de punch.



Tracklist : Line Up :  

01. Remunciation
02. The Middle Path
03. Mirror Mirror
04. I Am God
05. The Wait
06. Jennifer
07. Starchild
08. In A War
09. The Naked Ape
10. Road to Consciousness part 1: Even A Rose
11. Road to Consciousness part 2: The Limbo
12. Road to Consciousness part 3: The Choice
13. Road to Consciousness part 4: Consciousness

Bernard Daubresse - composition, guitare, basse, claviers, production
Yves Huts (Epica) – arrangements orchestraux
Manu De Ros (The Temple) – basse
Kris De Bie (Patriarch) – batterie
Valery Granson (15 Reasons) – guitare solo
Eric Renwart (Pixelrace) – guitare solo
Nico Claus (Scarin Myself) – guitare solo
Christoph Jaeger (The Gutt Busters) – arpèges
Olivier Van Houte (The Temple, The Moonshine Playboys) – orgue Hammond
Kristell Lowagie (ex Skeptical Minds, Valkyre ; Joliet) – chant
Marja Supponen (Rhinestone Lives) – chant
Jamie-Lee Smit (Azylya) – chant
Justine Daaé (Ellyose) – chant
Lauryn Gaet (ex Aedden) – chant
Laura Crowet (ex Before Silence) – chant
Dr Benja (Taboo for Tatoo, Captain Oats) – chant
Pascal ‘Wan’ Vanhoren (La Poupée Sanglante) – chant
Serge Vandepoel (Crime 7) – chant
Leny Andrieux (Scarin Myself) – chant
Krys Denhez (Jarell) – chant
Ville Laaksonen - chant et arrangements

am

 

Label : Fakto Records
Sortie : 15/01/2011
Production : Bernard Daubresse + Eric Renwart


Discographie :
ROAD TO CONSCIOUSNESS (2011)

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 


 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 791 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    Fab
    Autant Face Book a le don de ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

     
  • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

    Tis
    J'aime bien cet album, je me ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)