0
0
0
s2smodern

Décidément, Brennus et son boss, Alain Ricard, semblent s’ouvrir aux groupes de métal symphonique à chant féminin !
Nous avons largement abordé ses précédentes productions en la matière, YOTANGOR et WILDPATH en l’occurrence, chacun dans un style bien défini. Au tour des Lyonnais de Bel O Kan à avoir réussi à capter l’attention du boss avec ce premier album. Je ne rentre pas dans le détail de leur histoire, déjà riche depuis 2001 en changements de line-ups et de démos, leur site Myspace en donne tous les détails, le line-up stabilisé ayant contribué à ce deuxième  effort datant de 2008. A noter un effectif riche de sept éléments, comme Yotangor. La comparaison s’arrête là, autant les uns ont muri soigneusement leur projet, autant ici le bilan s’avère plus mitigé. Commençons par les points qui mériteront quelques corrections. Tout d’abord la production, vraiment limite pour un genre pourtant gourmand en la matière, sons de batterie et de guitares par moments peu valorisants, le manque de moyens se fait sentir, sans être heureusement rédhibitoire, l’ensemble reste quand même acceptable. Autre point sensible, le chant pas très bien maitrisé sur quelques titres, difficile à dire si cela provient des compositions un peu linéaires, toujours est il que de Utopia à Runaway, l’ennui a tendance à s’installer. Heureusement, la liste s’arrête ici, pour le reste, de nombreuses qualités viennent faire oublier ces imperfections. L’artwork tout d’abord, très soigné et esthétique. Puis les deux premiers titres, Children Call et Dark and Light, mettent en valeur un style original et dynamique, à base d’éléments celtiques et de double pédale. Un style qui décolle dans le troisième tiers de l’opus, à partir de Ten Thousand Milliard, et plus encore sur mes deux préférés, Salem et Blowing the Wind. Oubliés les petits problèmes de justesse pour Sarah, sa voix cristalline semble se fondre avec la double pédale, avec peut être une évidence, le combo semble plus à l’aise ou plus inspiré dans les morceaux speed. Une évidence que vient démentir Too Late en version piano, une superbe ballade plus touchante que la version du titre n° 6, allez comprendre pourquoi !

Au final je reste sur cette excellente impression, persuadé que les défauts de jeunesse seront bien vite gommés, et en attendant la suite, l’univers mélodique de ce Birth Of A Queen mérite vraiment un détour.




Tracklist : Line Up :  

01. Birth of a Queen
02. Children Call        
03. Dark and Light      
04. Utopia                 
05. Six Men              
06. Too Late            
07. Runaway              
08. Ten Thousand Milliard  
09. Salem                        
10. Blowing the Wind       
11. Fire on Ice
12. Too Late (piano version)

Sarah (chant)
Fox (guitare)
Khrystov (guitare)
Nico (claviers)
Denis (basse)
Lionel (batterie)
Marion (choeurs)
am

 

Label : Brennus Records
Sortie : 2009
Production : n/a


Discographie :

Walkyria (2006)
Birth of a Queen
( 2010)
Thousands of Conquerors (2013)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#1 Kremer 05-04-2011 13:07
Je viens d'écouter cet album par hasard.Je l'écoute en boucle depuis...A part quelques petits défauts dans le chant vite oubliés (mais pour un premier album, on ne dira rien!) c'est prometteur ! A découvrir vraiment!

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 650 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    MetalDen
    wow ! Fab enthousiaste sur ...

    Lire la suite...

     
  • VOLBEAT - Rewind, Replay, Rebound

    Fab
    Autant Face Book a le don de ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    MetalDen
    Je rejoins Emmanuel et Barjozo ...

    Lire la suite...

     
  • WEEZER - The Teal Album

    Pilgrimwen
    Merci ! J'ai écouté attentivement ...

    Lire la suite...

     
  • RESTLESS SPIRITS - Restless Spirits

    Tis
    J'aime bien cet album, je me ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)