0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

katatonia city burials

Suite à un emploi du temps éreintant et à l’accumulation de divers soucis, KATATONIA décide en 2018 de prendre une pause histoire de recharger un peu ses batteries et de retrouver l’inspiration.

Finalement cette pause sera de courte durée puisqu’après une tournée pour célébrer les 10 ans de Night Is The New Day, le groupe commence à travailler sur le successeur de l’excellent The Fall Of Hearts au mois de février 2019. Après presqu’une année de composition, d’écriture, de mixage et de production, un premier extrait est diffusé le 30 janvier 2020, le très aérien Lacquer. Ce titre aux accents Electro, très planant, pourrait rappeler l’évolution musicale adoptée par LEPROUS en 2019.

Ce dernier LEPROUS m’a plutôt déçu, mais la découverte de ce Lacquer, réussi, ne ma pas inquiété, sachant le goût de KATATONIA pour l’alternance d’ambiances et d’intensités variées au sein de leurs dernières réalisations.

D’ailleurs au mois de mars le groupe publie un vidéoclip en support de Behind The Blood, titre beaucoup plus incisif et ʺ rentre-dedans ʺ (les guillemets sont importants). Et quelle chanson, quelle qualité : riffs de guitares magnifiques, construction mélodique de premier plan, originalité dans le développement musical, ambiance à l’avenant.

Ce nouvel album poursuit le chemin déjà entamé lors des dernières réalisations du groupe, qui a su mêler un grand nombre d’influences et de styles allant du Metal au Prog en passant par l’Electro et le Gothique. Tout ça avec une identité très marquée, notamment grâce au chant hypnotique de Jonas Renkse, emprunt d’une sorte de détachement, de mélancolie, associé à un timbre assez peu commun.

Ces suédois aiment à enchaîner les titres calmes après des morceaux plus Heavy, tout en restant à chaque fois très cohérents dans leur compositions. Il y a donc d’un côté les titres plus posés, aux ambiances éthérées comme Lacquer, Vanishers, l’interlude Lachesis et de l’autre les titres qui s’aventurent vers des contrées plus musclées et à l’interprétation plus dense comme les particulièrement inspirés Behind The Blood, The Winter Of Our Passing, Flicker, Neon Epitaph, Untroden ou le bonus Fighters.

Cette alternance de styles et d’ambiances permet au groupe de rester toujours intéressant et de conserver une qualité constante sur la longueur. L’interprétation de haut niveau, associée à une production que je qualifierais d’énorme participent à ce sentiment de réussite.

Depuis la diffusion des premiers extraits de ce City Burials, je me repenche, presque obsessionnellement, sur la discographie récente du groupe et finalement il est pour moi le meilleur album du groupe, tant il est composé de titres d’un niveau remarquable. Ça n’est pas peu dire.

Tracklist :
01. Heart Set To Divide
02. Behind The Blood
03. Lacquer
04. Rein
05. The Winter Of Our Passing
06. Vanishers
07. City Glaciers
08. Flicker
09. Lachesis
10. Neon Epitaph
11. Untrodden
Bonus tracks
12. Closing Of The Sky
13. Fighters
 



Line Up :
Jonas Renkse - Chant
Anders Nyström - Guitare
Roger Öjersson - Guitare
Niklas Sandin - Basse
Daniel Moilanen - Batterie


Label : Peaceville Records
Sortie : 24/04/2020
Production : Nyström / Renkse

Discographie :
Dance of December Souls (1993)
Brave Murder Day (1996)
Discouraged Ones (1998)
Tonight's Decision (1999)
Last Fair Deal Gone Down (2001)
Viva Emptiness (2003)
The Great Cold Distance (2006)
Night Is the New Day (2009)
Dead End Kings (2012)
The Fall of Hearts (2016)
City Burials (2020)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL




Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#1 MetalDen 14-05-2020 21:44
arf ! Behind The Blood, quel titre ! Rien que pour celui-là l'album vaut le détour, mais pas que, voir la chronique !

You have no rights to post comments

KATATONIA - City Burials - La chronique - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 1953 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • ROBBIE ROBERTSON - How to become Clairvoyant - La chronique de l'album solo de l'ex guitariste de THE BAND

    MetalDen
    J'étais passé à côté de cet ...

    Lire la suite...

     
  • KHYMERA - Master Of Illusions - La chronique

    MetalDen
    En effet très bonne production ...

    Lire la suite...

     
  • KATATONIA - City Burials - La chronique

    MetalDen
    arf ! Behind The Blood, quel ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    Claude Blais
    D'accord avec Fab: un excellent ...

    Lire la suite...

     
  • HAREM SCAREM - Change The World - La Chronique

    MetalDen
    Beaucoup aimé aussi cet opus, pas ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)