Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Un album qui ne comporte aucun artifice, juste pour le fun : on a simplement l’impression que FAIR WARNING joue en acoustique dans notre salon alors que l'on est confortablement installé dans notre canapé.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Ce deuxième album studio paraît bien travaillé et plus réfléchi que le précédent. En effet, dès Stars And The Moon, qui ouvre la galette, on ressent une nette progression des Allemands vers un rock moins puissant

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Quand ZENO invita Helge Engel à jouer dans son groupe où Tommy Heart participe, cela fit tilt, FAIR WARNING naîtra !

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Voici un groupe qui a tendance à sortir un live après chaque album studio. Pourquoi, me demanderez-vous ? Eh bien je n’ai qu‘une réponse: c’est pour notre grand plaisir, un point c’est tout !

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

S’il y a des albums qui marquent les esprits au point de devenir des références, Go ! fait partie de ceux-là.

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Trente ans déjà que Renaud Hantson (à l’époque à la batterie) et Laurent Bernat (basse) formèrent en 1979 Jarretelles, qui devint l’année suivante Satan Jokers, avec l’embauche de Pierre Guiraud au chant et Stéphane Bonneau à la guitare.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Rock Meeting, le carrefour des rocks mélodiques, voilà un slogan qui va comme un gant à Renaud Hantson, artiste dont le carrefour semble ne pas avoir de limites en termes d’ouverture à des styles qui semblent à priori incompatibles.

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Qu’on se le dise, l’un des plus beaux fleurons du hard rock français effectue enfin son grand  retour, avec un titre on ne peut plus emblématique, puisque  trois décades séparent le passage du vingtième au vingt et unième siècle pour le combo, en terme de production bien sûr !


Rappelons pour les plus jeunes que ce groupe fut formé au milieu des années soixante dix par Éric Lévi à la guitare, Fabienne Shine au chant, et deux futurs TELEPHONE : Louis Bertignac à la deuxième guitare et Corine Marienneau à la basse. En pleine vague punk, le groupe participa au festival punk de Mont-de-Marsan en 1977, ce qui lui valut, à tort, d’être catalogué à l’époque et encore aujourd’hui par quelques irréductibles dans le rayon punk. Il suffit de ré écouter le premier manifeste du groupe en 1978, le mythique Vampire Rock, pour s’en persuader, il s’agissait bien de hard rock haut de gamme de classe internationale, qui amena d’ailleurs le groupe à tourner avec des pointures comme AC/DC, BLUE OYSTER CULT, ou encore BLACK SABBATH en 1980. C’est d’ailleurs au cours de la tournée avec ces derniers que le guitariste (des DICTATORS à l’époque) Ross the Boss les rejoignit, et participa à l'enregistrement de leur deuxième album, Shakin' Street, produit, excusez du peu, par Sandy Pearlman. Une tournée, ayant fait l’objet du Live and Raw en 1981, clôturera malheureusement trop brièvement ce premier épisode, Ross The Boss partant pour former MANOWAR.

Mais de tels brûlots ne pouvaient rester sans lendemain, et le combo n’est jamais tombé dans l’oubli, dès 2004, la ténacité des fans fut récompensée à l’Olympia, puis une deuxième fois en 2008 au fameux Sweden Rock Festival en 2008, et l’annonce de ce nouvel album réveilla pas mal d’attentes. Alors pas de suspense inutile, allons droit au but, cette longue attente ne sera pas déçue. Six Feet Under nous remet d’emblée en mémoire des sonorités propres au groupe, certes, mais de tonalité actuelle, le combo n’a pas voulu se cantonner dans un registre nostalgique. L’une des composantes retrouvée, qui contribue au son original, est bien sur la voix toujours délicieusement légèrement nasillarde de Fabienne, qui a perdu un peu de son innocence, mais gagné en profondeur, les années de vécu sont bien là, avec tout leur lot d’émotions, très présentes dans les compositions.

L’autre composante se situe au niveau des guitares, un vrai régal de riffs et de soli orchestrés par Ross The Boss, bien secondé par Phil Kalfon, par exemple dans Viking Rock, Catch It, ou encore dans Stick To Me, avec un fabuleux solo final en parallèle de chœurs à base de « ouh ouh » typiquement « Stoniens ». Les compositions, signées pour la plupart par Fabienne et Jean-Lou Kalinowski, Phil Kalfon secondant Fabienne sur Catch It et Stick To Me, font preuve de diversité, évitant le moindre remplissage, en puisant dans le terroir rock.  Lonely King nous baigne ainsi dans une ambiance exotique telle que les affectionnait LED ZEPPELIN, Streets Of San Francisco met habilement en valeur les claviers, avec une intro qui n’est pas sans rappeler les WHO époque Who’s Next, la traditionnelle ballade, Sex Shop, très imprégnée d’ambiance US précède le mid tempo Dracula, petit clin d’œil volontaire à Vampire Rock, la boucle est bouclée !  Magnifique album donc, qui arrive à conjuguer les racines et une identité ancrée dans le hard rock des années 70-80, et une modernité bien attachée au vingt et unième siècle, souhaitons lui un accueil à la hauteur de ses ambitions, et une suite du même niveau.

 

 

Highlights : Tous

Tracklist :
01. Six Feet Under
02. Tell Me The Truth
03. Viking Rock
04. Lonely King  
05. Catch It             
06. Sex Shop          
07. Dracula            
08. Stick To Me       
09. Streets Of San Francisco     
10. Goodbye Pain  



Line Up:

Fabienne Shine (chant)
Ross the Boss (guitare)
Phil Kalfon (guitare)
Frederic Guillemet (basse)
Jean-Lou Kalinowski (batterie)


am


 

 Label :         Bernett Records / Pervade Productions / Socadisc

 Sortie :        13/02/2009

Production : n/a


Discographie :

Vampire Rock (1979)
Shakin' Street (1980
Live And Raw (1981)
Live (2004)
21st Century Love Channel (2009)

Lien Myspace

 

Notes des visiteurs

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
                  

 
Le chanteur compositeur Rusty Brown, à la base de ce groupe Australien, est allé chercher son inspiration à New York en 2003. Il y rencontre ainsi Mary Campbell, manager dans le mythique Studio Electric Lady, studio célèbre pour avoir accueilli des noms aussi célèbres que Jimi Hendrix, Bad Company, AC/DC et Led Zeppelin. Amusante anecdote, Electric Mary est ainsi né de cette rencontre improbable.

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives

TODD WOLF, guitariste et compositeur du groupe heavy mélodique HUMAN FORTRESS possède également une culture musicale très mélodique, reconnaissant apprécier des groupes comme JOURNEY ou SURVIVOR.

Connexion

On Line :

Nous avons 793 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Other Articles

Commentaires

  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles