0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le hard rock façon années 1970 est loin d’être mort, et s’impose comme un genre à part entière, dans le sens où nombre de jeunes rallument en permanence le flambeau, indépendamment des effets de mode imposées par la mode et les médias.

L’Australie œuvre dans ce sens, et nous avait déjà proposé Wolfmother en 2006, dont le hard rock vintage seventies avait atteint la place de n° 3 dans les charts. Elle nous propose ici un autre groupe, tout aussi jeune et tout aussi imprégné du hard années 70, cette fois-ci dans sa marque de fabrique, c'est-à-dire dans la tradition de groupes tels qu’AC/DC, ANGEL CITY ou autres ROSE TATTOO. Comme Wolfmother, un manager connu pour transformer ses groupes en succès, Gregg Donovan (manager de Grinspoon) les a pris en charge, une signature avec le label Capitol a suivi. Cela est d’autant plus surprenant qu’il y a belle lurette que des majors ne s’intéressent plus trop aux groupes de hard, et que par ailleurs le groupe n’avait encore rien réalisé ! Joel O’keeffe possède une voix à mi chemin entre Angry Anderson et Brian Johnson, qui donne une première coloration AC/DC. Les riffs et les solos du même Joel O’keeffe et de David Roads n’ont rien à envier à ceux des frères Young, et en tout cas s’en inspirent très clairement pour compléter la coloration au travers de titres comme Too Much Too Young Too Fast, What's Eatin' You ou encore Cheap Wine. Le style Angel City est plus discret mais néanmoins présent sur des titres comme Heartbreaker ou encore Runnin' Wild. La production de Bob Marlette (Tony Iommi, Alice Cooper, Saliva, Ill Nino) restitue idéalement l’énergie du groupe, une énergie et un enthousiasme absolument rock’n’roll qui transpirent de chaque riffs. Du pur rock et pas la moindre ballade pour venir troubler des tempos ou moyens, ou rapides. S’il n’y a pas d’hymnes à la façon d’un Highway To Hell époque Bon Scott, ni beaucoup d’originalité, les refrains sont accrocheurs du début à la fin, et force est de constater qu’on se surprend à taper du pied en permanence, pour ne pas employer l’anglicisme « headbanguer ».

Voila de quoi à patienter, en compagnie des jeunes français de BONESHAKER, jusqu’à ce qu’Angus et sa bande daignent produire enfin une nouvelle galette. A défaut, voilà un groupe qui réunit toutes les qualités pour prendre la relève, et à qui nous souhaitons le même succès que Wolfmother.


Highlights : Heartbreaker, Runnin' Wild, Cheap Wine, What's Eatin' You, Too Much, Too Young, Too Fast

Tracklist : Line Up :  
01. Stand Up For Rock N' Roll
02. Runnin' Wild
03. Too Much, Too Young, Too Fast
04. Diamond In The Round
05. Fat City
06. Blackjack
07. What's Eatin' You
08. Girls In Black
09. Cheap Wine
10. Heartbreaker
11. Let's Ride
Joel O’keeffe (chant + guitare)
David Roads (guitare)
Justin Street (basse)
Ryan O’keeffe (batterie)
am

 

Label : EMI / Capitol
Sortie : 25/06/2007
Production : Bob Marlette


Discographie :

Runnin' Wild (2007)
No Guts. No Glory. (2010)
Black Dog Barking (2013)

 

 


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 



 

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 698 invités et aucun membre en ligne

FB RockMeeting

Commentaires

  • DORO dévoile un nouveau titre : Brickwall (vidéo clip)

    terry RM
    Doro ! Excellent !!!!

    Lire la suite...

     
  • MYRKUR - Folkesange

    MetalDen
    Quel dépaysement ! Quelle ...

    Lire la suite...

     
  • ELECTRIC MOB Discharge - Un premier album avec un finaliste de The Voice Brésil

    MetalDen
    Oui belle surprise, oui un ...

    Lire la suite...

     
  • THIN LIZZY - Live And Dangerous - Chronique

    MetalDen
    Merci Phil d'avoir pris le temps ...

    Lire la suite...

     
  • BUTCH WALKER American Love Story

    MetalDen
    Ha Ha ben joué en effet Flyover ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)