0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La carrière des Américains MOTHER’S FINEST semble être en dent de scie depuis la sortie de Subluxation en 1993 car il aura fallu attendre pas moins de dix ans avant l’enregistrement de son successeur Meta-Funk’n Physical. Enregistré en 2004, ce Live At Villa Berg (et oui, en Allemagne) aura été édité deux ans plus tard par le label MTM ; mieux vaut tard que jamais. Ce double album live a la particularité de débuter par quatre nouveaux titres studio (*) : le sympathique Do Me Right au ton relativement Hard Rock mélodique où la talentueuse « Baby Jean » apporte sa touche Funk par son timbre de voix, et Obey, Obey, Obey au riff plus Heavy chanté par « Doc » qui, tout comme sa consœur, possède ce style de chant caractéristique. Dommage que Take Your Time et Crime Of Nature soient des ballades qui fassent quelque peu retomber la sauce car du coup, avec ces quatre nouveaux titres, on a l’impression de trouver un MOTHER’S FINEST qui ne saurait pas trop où se positionner dans l’éventualité d’un prochain album, surtout qu’ils nous ont déjà fait quelques petites frayeurs par le passé (Looks Could Kill notamment). En même temps, on en est à priori pas encore là alors patience et revenons à cet album live. Ce sont deux titres du dernier album en date qui ouvrent le concert en toute logique, Funk A While et Bring It, où l’on retrouve un MF qui semble toujours fidèle à ce style qui fit leur renommée, c’est à dire (et comme il se disait à leurs débuts), un mélange idéal de Funk « Black » et de Hard Rock « White ». C’est vrai aussi que ces deux titres ne font pas partie des plus énergiques du groupe, d’où une entrée en matière relativement sage, mais les choses vont aller crescendo avec quelques classiques incontournables comme le très groovant I Don’t Wanna Come Back qui prend ici une véritable cure de jouvence, ou Niggiz Groove dans lequel viennent se greffer des passages d’un de leur titre le plus Heavy, le fameux Like A Negro qui figurait sur l’album Black Radio Won’t Play This Record (et quand on sait que MF est en majorité composé de musiciens Black, on peut dire qu’ils ont parfois « un certain humour »). S’ensuivent d’autres classiques du groupe comme le percutant Power, Baby Love ou le fameux Mickey’s Monkey (reprise signée Holland/Dozier/Holland que MF ont intégré à leur manière dans leur répertoire depuis longtemps) pendant lequel le public surchauffé par la montée en puissance de ce show participe à cœur joie pour laisser le titre se terminer de manière très excitée. On en vient vite à la transpiration en se laissant prendre au jeu et à l’ambiance de ce Right Here, Right Now à l’esprit encore sincère des Live de grande tradition. On regrettera seulement l’absence du classique Somebody To Love et qu’aucun titre du superbe Iron Age ne soit de la fête (sans doute leur album le plus Hard Rock), et à l’inverse on sera rassuré que If Looks Could Kill soit zappé (on n’est pas en boîte de nuit quand même…). Après vingt trois ans de carrière, MF ont toujours cette capacité de laisser le public en sueur et sur les rotules avec ce mélange énergique et efficace de Funk et de Hard Rock, de groove et de guitares acérées, alors après un concert comme ce Live At Villa Berg, on ne peut que souhaiter que MOTHER’S FINEST continuent dans cette voie.

 


Highlights : Obey, Obey, Obey, Funk A While, Truth'll Set You Free, Hard Rock Lover, Niggizz Groove, Power, Flat On My Back, Mickey's Monkey...

Tracklist :
CD 1 :
01. Do Me Right *
02. Obey, Obey, Obey *
03. Take Your Time *
04. Crime Of Nature *   
05. Funk A While
06. Bring It
07. Truth'll Set You Free
08. I Don't Wanna Come Back
09. Hard Rock Lover
10. Niggizz Groove
11. Power
12. Flat On My Back
13. I Believe
14. Mandela Song
15. Mickey’s Monkey
16. Mo’s Guitar Solo

CD 2 :
01. Baby Love
02. Wyz Bass Solo
03. Piece Of The Rock
04. Give It Up
05. Satisfaction / Born To Be Wild
06. Can’t Fight The Feeling

Line Up:
Joyce "Baby Jean" Kennedy (chant)
Glenn "Murdock III" Bailey (chant)
Gary "Moses Mo" Moore (guitare)
John Hayes (guitare)
Jerry "Wyzard" Seay (basse)
Kerry "Lovinggood" Denton (batterie)


Label :

Sortie :

Production :

MTM

02/05/2006

n/a


Discographie :

Mother's Finest (1973)
Mother's Finest
(1976)
Another Mother Further
(1977)
Mother Factor
(1978)
Live
(1979)
Iron Age
(1981)
One Mother to Another
(1983)
Looks Could Kill
(1989)
The Very Best Of Mother's Finest [Best Of] (1990)
Black Radio Won't Play This Record
(1992)
Subluxation
(1993)
Rock Your Soul [Best Of] (1996)
Not A Bootleg (1996)
Difinitive Collection [Best Of] (1997)
The Very Best of Mother's Finest : Not Yer Mother's Funk [Best Of ] (1997)
Baby Love [Best Of] (1998)
Burning Love : Best
[Best Of] (2000)
Meta-Funk'n Physical
(2003)
Right Here, Right Now : Live at Villa Berg
(2006)


Notes des visiteurs

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 798 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...