0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

PRAYING MANTIS Gravity

Onzième opus studio pour ce combo Anglais, au style Hard Rock, né en 1974.

 Formé autour des Frères Troy, Tino à la guitare, et, Chris à la basse, le groupe fait partie de la New Wave Of British Heavy Metal (NWOBHM), et, c'est, en 1981, que sort le premier opus, baptisé Time Tells No Lies.  Malheureusement, la formation se sépare très vite, et, chacun bifurque vers d'autres projets musicaux. Il faut attendre 1990, pour voir les Paying Mantis se reformer, signer sur un label Japonais, Pony Canyon, et, sortir, en 1991, Predator In Disguise, bien accueilli par le public du soleil levant, comme, d'ailleurs, les autres albums qui suivirent, dont celui enregistré en tournée, intitulé "Live At Last". 1998, sortie de Forever In Time, et, de Nowhere To Hide, en 2000. Nouvelle pause et nouveau turn over en 2009, pour l'enregistrement de l'album Sanctuary. 2013, nouveau line up, et, cette fois ci, plus stable, car, encore en vigueur, aujourd'hui, avec, autour des Frères Troy, Jaycee Cuijpers au chant, et, Hans In't Zandt à la batterie. 2015, sortie de l'album Legacy. Début 2018, retour aux studios pour enregistrer ce Gravity, sorti en Mai de la meme année, chez Frontiers Records.

Dès l'entame, sur Keep It Alive, le ton est donné. Des choeurs mélodiques, un riff bluesy en forme de gimmick, la voix rauque et puissante de Jaycee Cuijpers qui distille un refrain fédérateur, suivi d'un chorus de guitare chaud et aérien, bref, un titre solide et efficace qui, jusqu'au bout, ne nous lache plus. Meme approche sur 39 Years, avec la voix poussée à son paroxysme, ainsi que sur Gravity, le titre éponyme de l'album, avec sa basse clinquante, ou, encore, sur Shadow Of Love, à mi chemin entre Queen et Toto. En plus enlevé, on se régale, d'abord, sur Mantis Anthem, avec son refrain à la Meat Loaf, et, ses choeurs façon Uriah Heep, mais, aussi, sur Time Can Heal, avec ses sonorités Rock FM, ou, encore, sur The Last Summer, subtil mélange entre Barclay James Harvest. et, Wishbone Ash. Coté progressif, on trouve, dans un premier temps, Ghosts Of The Past, avec son lyrisme mélodique, et, son tempo sacadé, puis, ensuite, Destiny In Motion, avec ses guitares à la Michael Schenker, ou, ses choeurs façon Queen, et, enfin, Final Destination, avec sa fougue épique et sa guitare heavy.  Après, on a droit à la traditionnelle ballade qui a pour titre Foreign Affair, avec son coté High Flyer de UFO, et, son chorus de guitare aux chromes rutilants. Bref, vous l'aurez deviné, voilà un album très mélodique, aux arrangements soignés, et, qui s'écoute très agréablement. Pas vraiment le meilleur album du groupe, mais, néanmoins, assez bien travaillé pour satisfaire le plus grand nombre.

Donc, si vous aimez les voix harmonieuses gravitant autour de guitares mélodiques, avec les quelques références citées ci-dessus, alors ce disque est, véritablement, fait pour vous. Idéal pour l'été! 

Tracklist :
01. Keep It Alive
02. Mantis Anthem
03. Time Can Heal
04. 39 Years
05. Gravity
06. Ghosts Of The Past
07. Destiny In Motion
08. The Last Summer
09. Foreign Affair
10. Shadow Of Love
11. Final Destination
 
Line Up :
Tino Troy (guitare & chant)
Chris Troy (basse & chant)
Andy Burgess (guitare & chant)
John 'Jaycee' Cuijpers (chant)
Hans In 't Zandt (batterie & chant)

Label : Frontiers
Sortie : 11 Mai 2018
Production : Chris "The Wizard" Collier

Discographie :
Time Tell No Lies (1981)
Predator in Disguise (1991)
A Cry For A New World (1993)
To The Power Of Ten (1995)
Captured Alive In Tokyo (live 1996)
 Forever In Time (1998)
Demorabilia (1999)
Nowhere To hide (2000)
The Journey Goes On (2003)
Best Of (2004)
Sanctuary (2009)
Legacy (2015)
Gravity (2018)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL

Comments:

Commentaires   

#2 FranckAndFurious 13-09-2018 10:10
Merci Markus ! Très agréable album en effet ! J'avoue qu'avec les multiples changements de line-up et chanteurs, j'avais zappé ce groupe qui excelle pourtant dans les mélodies tant vocales que guitaristiques. On reconnait d'ailleurs l'exquise patte de Troy. Deux pattes qu'il faut néanmoins avoir assez souple pour faire un petit écart entre un aor et un hard rock des plus soignés. Vocalement, on appréciera aussi des choeurs impériaux, et un chanteur principal qui module beaucoup et me rappelle par instant un Graham Bonnet. Seul bémol à mes oreilles : une batterie un peu trop linéaire. Cette chro est donc (bien)venue me replonger dans leur univers à la fois universel tout en étant original. Comme quoi, Frontiers sait aussi nous proposer des artistes qui ont un petit quelque chose de différents des autres. Probablement l'effet Menthe religieuse : séductrice, mais dévoreuse de rivaux.
#1 MetalDen 16-08-2018 21:38
En effet encore une super galette, et ce Keep It Alive, quel titre ! :-)

You have no rights to post comments

PRAYING MANTIS Gravity - 3.8 out of 5 based on 5 votes

Connexion

On Line :

Nous avons 964 invités et aucun membre en ligne

FB RockMeeting

Commentaires

  • DORO dévoile un nouveau titre : Brickwall (vidéo clip)

    terry RM
    Doro ! Excellent !!!!

    Lire la suite...

     
  • MYRKUR - Folkesange

    MetalDen
    Quel dépaysement ! Quelle ...

    Lire la suite...

     
  • ELECTRIC MOB Discharge - Un premier album avec un finaliste de The Voice Brésil

    MetalDen
    Oui belle surprise, oui un ...

    Lire la suite...

     
  • THIN LIZZY - Live And Dangerous - Chronique

    MetalDen
    Merci Phil d'avoir pris le temps ...

    Lire la suite...

     
  • BUTCH WALKER American Love Story

    MetalDen
    Ha Ha ben joué en effet Flyover ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)