0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Au rayon des fous furieux qui ont le grain de folie qui va bien et qui donnent dans la créativité anti-conventionnelle, voici THE HUMAN ABSTRACT.

 Ces Californiens déboulent avec un premier album qui risque fort de récolter sont lot d’avis très favorables tout comme l’inverse. C’est vrai que les groupes à l’aspect « technique/barré/expérimental » attirent autant d’auditeurs qu’ils en font fuir. Et il y a là un sacré gros morceau dans le genre. Dès le premier titre Harbinger, la messe est dite, ça passe ou ça casse : après une intro acoustique et une entrée Doom à la TRISTITIA, ça décolle plein pot avec un couplet excité aux rythmiques alambiquées, entrecoupé de ponts guitares proches d’un RON THAL, d’un refrain plus mélodique et d’autres passages acoustiques, le tout accompagné d’un chant tantôt agressif, tantôt très doux. Si la migraine commence à se faire sentir après l’écoute de ce premier titre, inutile d’aller plus loin car à part les deux courts instrumentaux acoustiques (Desiderata et le presque baroque Sotto Voce), et le plus accessible Movement From Discord, l’esprit général se situe bien dans une certaine complexité d’écriture et d’exécution. Et que c’est bon ! Breaks et redémarrages imprévisibles, rythmiques déstructurées, insertions de refrains très mélodiques et de passages acoustiques inattendus sont autant d’éléments différents qu’utilise le groupe, que ça soit dans des ambiances Heavy (parfois avec une approche Progressive d’une certaine façon), Nü Metal ou même Metalcore. Les passages les plus excités côtoient les moments plus calmes, souvent sans offrir de transition, ne laissant que rarement le temps de se focaliser sur un thème en particulier vu la cadence des enchaînements. Et le tout se passe dans une ambiance plutôt bon enfant, c’est à dire qu’une certaine bonne humeur se dégage de l’album, aérant d’une certaine manière l’aspect très technique de l’ensemble.

THE HUMAN ABSTRACT semble sortir d’un shaker dans lequel auraient été mixés, entre autres, des douceurs comme BUMBLEFOOT, DIE APOKALYPTISCHEN REITER, OPETH et SPIRAL ARCHITECT avec quelques ingrédients Metalcore. Un truc de ouf hors normes ? Complètement. Et c’est un véritable bonheur de sortir ainsi des sentiers battus grâce à ce Nocturne bien déjanté qui repousse certaines limites. Joyeusement fou.

 



Highlights :
Harbinger, Self Portraits Of The Instincts, Crossing The Rubicon, Movement From Discord, Vela Together We Await The Storm… 

Tracklist :
01. Harbinger
02. Self Portraits Of The Instincts
03. Nocturne
04. Crossing The Rubicon
05. Sotto Voce
06. Mea Culpa
07. Movement From Discord
08. Channel Detritus
09. Polaris
10. Echelons To Molotovs
11. Desiderata
12. Vela, Together We Await The Storm

Line Up :
Nathan Elis (chant)
A.J. Minette (guitare + clavier)
Dean Herrera (guitare)
Kenny Arehart (basse)
Brett Powell (batterie)


Label :

Sortie :

Production :

Hopeless Records

20/08/2006

Jamie King + The Human Abstract


Discographie :
Nocturne (2006)
Midheaven (2008)

Notes des visiteurs

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 477 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...