0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sixième opus studio pour ce combo de Hard Rock Anglo-Irlandais, né au début des années 2000.

Composé de James Heatley à la batterie, Micky Waters à la basse, Paul Mahon à la guitare, Cormac Neeson au chant, le quartette a, pour influences, des groupes tels que les Who, Free, ou, encore, Led Zeppelin. Le groupe compose, et, tourne beaucoup au Royaume Uni. Sa réputation est telle, qu'en 2005, The Answer est élu meilleur groupe de l'année par le magazine Classic Rock. Du coup, des portes s'ouvrent, et, le groupe enregistre son premier album, intitulé Rise, qui sortira en 2006. Tournée en 2007, et, sortie d'un live en 2008. Le deuxième opus studio, qui a pour nom Every Day Demons, sort en 2009, et, vaut, au groupe, la possibilité d'ouvrir pour AC/DC, tout au long de sa tournée Européenne. 2011, sortie de Revival, puis, en 2013, New Horizon. Fin 2014, coup dur pour le chanteur Cormac Neeson. Son Fils Dabhog, né prématurément, rencontre de multiples problèmes de santé, et, lutte contre la mort.
Début 2015, alors que sort l'album Raise A Little Hell, le groupe part en tournée avec Whitesnake, avant de prendre une pause bienvenue, car, Cormac Neeson a la tète ailleurs. Préoccupé par la santé de son fils depuis quatre mois, Cormac doit évacuer la douleur qu'il a en lui. Du coup, en guise de thérapie, il compose, et, accouche de plusieurs morceaux qui, en accord avec ses acolytes, figureront sur le futur album.
C'est dans ces conditions que The Answer retourne en studio pour enregistrer ce Solas (lumière en Gaélique), sorti en Octobre chez Napalm Records, et, produit, comme en 2006, par Andy Bradfield aidé d'Avril Macintosh. Dès l'entame, sur Solas, le titre éponyme de l'album, le ton est donné. Une ambiance lourde, planante, et, psychédélique, tissée sur un tempo envoutant, sur lequel Cormac Neeson vient greffer sa voix rauque, avant que Paul Mahon ne fasse hurler sa wah wah sur un chorus remarquablement ciselé. Meme approche sur Thief Of Light, avec sa belle mélodie vocale posée en suspension, mais, aussi, sur Real Life Dreamers, chanté de façon harmonieuse avec Fiona O'Kane, la chanteuse du groupe Runaway Go. En plus bluesy, on se régale, d'abord, sur Being Begotten, avec son intro boogie et son gimmick vocal final, ainsi que sur Demon Driven Man, avec son riff bien chaud et son chorus aérien. Dans un registre plus Irlandais, on se délecte sur le galoppant Battle Cry, avec son ambiance festive et son refrain en Gaélique, mais, aussi, sur In This Land, avec sa belle mélodie, sa mandoline, et, son très bon chorus aérien. En plus enlevé, dans des sonorités plutot Pop Rock des 80's, on trouve, d'abord, Beautiful World, avec sa voix haute aux ambiances U2, puis, Untrue Color, avec son riff tendu style Thin Lizzy, et, son refrain fédérateur, ou, encore, le rapide Left Me Standing, assez proche de l'esprit Police. Enfin, le groupe nous gratifie d'une belle ballade intitulée Tunnel, avec la voix lancinante de Cormac Neeson, son gimmick vocal entetant, et, l'excellent chorus de Paul Mahon. En guise de bonus, on a droit, d'abord, à une version acoustique de In This Land, titre déjà cité précédemment, puis, une démo intitulée Light In Darkness, avec une belle mélodie, et, un arrangement déjà très abouti, puis, enfin, une version très réussie du Money des Pink Floyd, qui permet à Paul Mahon de se sublimer sur un chorus délicieusement fuzzy.

Bref, vous l'aurez compris, voilà un disque très bien arrangé, doté de couleurs variées, très différent de ce que The Answer a l'habitude de produire, et, qui, dans sa globalité, s'écoute très agréablement. Largement inspiré par les émotions douloureuses ressenties par Cormac Neeson, cet album est, artistiquement parlant, une véritable réussite. Évidemment, les fans purs et durs de The Answer, qui, attendaient, sans doute, un nouvel album de Hard Rock, éprouveront, surement, une certaine frustration. Néanmoins, pour Cormac Neeson, très soutenu par ses acolytes, il fallait en passer par là pour se reconstruire, et, partager, avec nous, ce nécessaire voyage intérieur, et, extérieur, à travers la lande Irlandaise. Aujourd'hui, Dabhog se porte merveilleusement bien, pour le plus grand bonheur du couple Neeson, et, le groupe, lui, est en tournée, pour fêter l'anniversaire de RISE, leur premier album sorti il y a dix ans.


Alors, si cela vous tente, partez à la découverte de ce SOLAS, absolument lumineux, plus surprenant que prévu, mais, cependant, sublime. 


 


 TracklistLine Up :  
 01. Solas
02. Beautiful World
03. Battle Cry
04. Untrue Colour
05. In this Land
06. Thief of Light
07. Being Begotten
08. Left me Standing
09. Demon Driven Man
10. Real Life Dreamers
11. Tunnel

Cormac Neeson (chant)
Paul Mahon (guitare)
Michael Waters (basse)
James Heatley (batterie)

 

 

Label : Napalm Records
Sortie : 14/10/2016
Production : n/a


Discographie :

Keep Believin' - EP (2005)
Rise (2006)[rééd. 2cd en 2007]
Everyday Demons (2009)
Revival (2011)
New Horizon (2013)
Raise A Little Hell (2015)
Solas (2016)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 

 

Comments:

Commentaires   

#2 MetalDen 09-12-2016 19:38
Je rejoins l'enthousiasme de John Markus et Pascal, je trouvais jusqu'à présent que c’était bon en live, mais qu'ils manquaient de compos marquantes, manifestement cet album comble cette lacune, c'est vrai qu'on s'éloigne du style premier, mais pour un résultat époustouflant. J'attends maintenant de les revoir en live pour vérifier le propos de Pascal ! Un petit aperçu en attendant avec les vidéos du concert parisien ici.
#1 pascal 09-12-2016 14:49
Super chronique à laquelle j'adhère totalement. Je viens de les voir live à Paris effectivement pour avoir discuté avec de nombreux fans, pas mal sont déroutés pourtant live les nouveaux titres sont terribles ;-)

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 735 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Formidable cet interview ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    John Markus
    Merci Metal Den pour cette ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE, La Maison des Légendes, par Franck "AndFurious" Urban

    FranckAndFurious
    Erratum : mon livre n'est pas la ...

    Lire la suite...

     
  • DAVE BICKLER - Darklight

    Pilgrimwen
    Merci pour cet article, Fab.

    Lire la suite...

     
  • AC22 - 12 Songs Inspired By The Love of Isabelle De La Chaynée Plus 3 Other Tales

    MetalDen
    Excellent nouvel opus en effet ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Blue Öyster Cult

    barjozo
    Les débuts du BöC. Toute une ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...