0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 
Trois ans après le premier album de FORTUNATO, enregistré avec divers musiciens et amis de Markus Fortunato,
l’ex Bassiste de MZ remet le couvert avec un nouvel album Restless Fire.
Il arrive à point nommé, pour renforcer Fortunato en tant que groupe à part entière. Du premier concept band Fortunato, ne reste que Jimmy Cerullo, Eliad Floréa et Jason Laurens.
Avant d’écouter les premières notes du Restless Fire, attardons nous sur la pochette que je trouve sublime et bien travaillée. Ceci étant dit, rentrons dans le vif du sujet, et quelle entrée en matière avec un Resurrection, exécuté de main de maitre que n’aurait pas déplu au père Yngwie Malmsteen himself. Les influences néo-classiques se font bien sentir avec une rythmique très entrainante. Un bijou, avec tous les ingrédients mis pour plaire aux fans de Heavy métal néo-classique.
Après cette super entame, on écoute une autre facette de Fortunato. Faster than Light est un  titre Mid-tempo ou les mélodies du refrain et les guitares se retiennent facilement.
Darkest Fame avec une petite intro de basse exécuté avec classe pour ensuite envoyé du bois avec des guitares accrocheuses et Heavy. Cette chanson est plus rapide voir speed avec des passages plus calme tout en retenue. 
Fall under my blows arrive avec un riff d’intro suivi d’une basse dominante laissant place à la  mélodie du chant qui colle parfaitement à la musique. Ce morceau est riche, car il recèle de nombreux petits détails, avec notamment des changements de rythme, ce qui met en valeur cette chanson.
Pas le temps de souffler, voici que débaroule Little Troubles, avec son riff entêtant qui reste bien en mémoire Le solo de guitare est de toute beauté. Bonne chanson dans l’ensemble et plus légère dans sa conception.
Dès l’intro d’Asleep in silence, on devine une chanson épique qui va nous transporter. On ferme les yeux et on s’imagine dans un monde féerique.  Le break au piano me fait penser à Bohemian Rhapsody de Queen. Et que dire du final, c’est à pleurer tellement que c’est beau. Le violon d’Eliad reprend une melodie de JS Bach qui nous donne une belle émotion.
On repart sur Fountain of Youth et ses refrains à la Riot avec une petite touche d’Yngwie avec les samples très à-propos. Très bonne chanson qui devrait cartonner sur scène et faire bouger le public.
Crown of Thornes est bien amené par la basse inspiré de Markus. Les tierces des guitares relèvent et donnent un plus à ce titre même si je n’ai pas accroché sur le refrain. Vient ensuite Bith Of The Sun qui reste dans la même registre.
Voilà une belle ballade qui contraste bien avec les autres titres. Très reposante. Shine On Me est une chanson avec peu d’instrument où la voix et le piano suffisent à la mettre en valeur,
On repart sur Drive Me Mad qui ne m’a pas convaincu sur le refrain. Dommage car le pré-refrain est à la hauteur ainsi que les couplets. Dans sa globalité cela reste une bonne chanson.
Apres Asleep On Silence, Stars In The Abyss est la chanson la plus longue. N’étant pas fan de chanson de plus de cinq minutes, celle-ci est passée agréablement bien. Tout s’enchaine parfaitement, on est pris par les différentes ambiances qui agrémentent Stars In The Abyss. Les mélodies du chant, la musique et les effets rien n’est à  jeter. Pour finir, la basse de Markus qui clôture l’album et nous rappelle qu’il est un super musicien.  Bravo messieurs.
Je tiens aussi à souligner la qualité d’enregistrement et l’originalité que comporte cet album.
Cet album demande trois ou quatre écoutes pour l’apprécier pleinement. On se surprend même à fredonner les chansons.
Par comparaison au premier album celui est plus mélodique et abouti.


Fans de Métal Néo-classique,
vous ne saurez pas déçu par cet album. Pour les autres qui comme moi aiment le Hard rock, vous serez surpris car vous l’aimerez tout autant. Voilà un groupe français qui fait son petit bonhomme de chemin et a besoin de votre soutien.

 


Tracklist : Line Up :  
Resurrection: 4:06
Faster than light: 4:37
Darkest Fame; 4:42
Fall under my blows: 6:37
Little Trouble: 4:30
Asleep in silence: 8:1”
Fountain of youth: 3:19
Crown of thorns: 4:53
Birth of the sun: 4:19
Shine on; 3:37
Drive me mad: 3:22
Stars the abyss: 10:22
Markus Fortunato (chant et basse),
Jimmy Cerullo (batterie)
Eliad Floréa (guitare et violon)
Jason Laurens (guitare)
am

 



Discographie :

Restless Fire (2015)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Notes des visiteurs :

 

 

Comments:

You have no rights to post comments

FORTUNATO Restless Fire - 4.0 out of 5 based on 1 vote

Connexion

On Line :

Nous avons 1272 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • SAM MILLAR - Radio Gouda - Chronique

    Pilgrimwen
    Merci Fab, je pense que ce ...

    Lire la suite...

     
  • SAM MILLAR - Radio Gouda - Chronique

    MetalDen
    Grand merci Fab, quelle surprise ...

    Lire la suite...

     
  • Le canal Youtube de RockMeeting HS, victime de Chrystel Camus (CAMUS PROD - Legends Of Rock)

    MetalDen
    Côté Camus plus rien, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • LYNYRD SKYNYRD - Un film biopic sur le crash historique sortira le 30 juin, il s'intitule : Street Survivors: The True Story Of The Lynyrd Skynyrd Plane Crash

    Chasseur Immobilier
    Manque pas mal d'albums dans ...

    Lire la suite...

     
  • Le canal Youtube de RockMeeting HS, victime de Chrystel Camus (CAMUS PROD - Legends Of Rock)

    Chasseur Immobilier
    Et bien ce n'est pas du joli ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)