0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

S'immiscer dans un débat sur Revolve de DANGER DANGER et chroniquer ensuite l'opus autour duquel tourne cette discussion, c'est une chose à laquelle je ne m'attendais pas.

Je relève toutefois le challenge, et cela sera sans doute une belle expérience personnelle.DANGER DANGER, je ne connais que de nom et possède en visuel uniquement deux de leurs albums, Screw It! et l'éponyme. Une rapide analyse du groupe ainsi que quelques comparaisons approfondies entre les débuts et ce nouveau venu m'ont permis d'avoir une vision plus correcte de DANGER DANGER.


Six ans nous séparent du dernier DANGER DANGER en date, si l'on excepte le Live And Nude de 2005. Septième véritable album et une carrière musicale qui s'étale sur une vingtaine d'années font de ce groupe une référence du Hard Rock. Ted Poley reste le chanteur attitré de DANGER DANGER; Andy Timmons (présent sur les projets solos de Kip Winger, Ted Poley) est remplacé à la guitare par l'illustre Rob Marcello (collaboration avec Michael Bormann et Frank Vestry) depuis Live And Nude; Bruno Ravel (ex-WESTWORLD) continue à la basse et Steve West (ex-HOTSHOT) à la batterie.

A première vue, ce qui semblait tomber dans la linéarité pure et dure au fil des extraits de MelodicRock.com, se révèle finalement une production 2009 d'exception. Comme quoi, rien ne vaut une véritable écoute, et non un bref aperçu de l'opus pouvant nous induire en erreur.
La grosse torture physique engendrée par cet album sera l'attente de la sortie officielle: le 22 septembre alors qu'annonce de la galette en août 2009 ! J'espère de tout coeur que nos Rock Miteux ... oups ! nos Rock Meeters patientent, sans s'arracher les cheveux tellement l'attente devient insupportable à chaque écoute d'extraits de Revolve.

Qu'en est-il de ce Revolve ? Est-il à la hauteur ? Pour être franc, j'admets que DANGER DANGER a su à travers ce Revolve, transmettre un Rock plus mature, moins "rentre-dedans" que ces aînés comme l'éponyme. Plusieurs morceaux me font penser à l'AOR-Rock Mélodique qualifié de "Post 80's" tels CAPTIVE HEART ou ATLANTIC. D'autres titres, au contraire, conservent une légère ambiance survoltée des débuts du groupe avec pour nuance, la voix plus calme et posée de Ted Poley. 

Hm, je pense que pour cette fois-ci, le début va céder à la fin: Dirty Mind, comme expliqué précédemment, fait office de chanson à tendance Hard Rock. Dans la même lignée, extrêmement bien ficelé, j'ajoute Ghost Of Love: ça balance, on bouge, aucun temps mort en définitive !
De même, deux brulots se distinguent nettement du lot: la ballade enchanteresse Killin' Love, dont son introduction "effet vieux vinyle" et sa mélodie synthé nous immergent dans un style 80's; le sublime Keep On Keepin’ On, proche du hit. Ceci reste le summum de l'album, pour ma part !
Un cran en dessous et intronisant l'album, That’s What I’m Talking About fait aussi des ravages. En effet ce titre est l'un de ceux qui renouent le plus avec le Hard Rock d'antan, lors de l'apogée de DANGER DANGER.
Rocket To Your Heart sera surement THE titre prisé des Casanova et Don Juan, par son énorme dose sentimentale. Killin' Love lui a volé la vedette, néanmoins l'une et l'autre sont complémentaires donc il n'y a pas de réelle rivalité.

Je n'ai cité uniquement que mes coups de cœur, bien évidemment on pouvait intégrer à cette belle brochette F.U.$, l'acoustique Fugitive, etc. Dans son ensemble, l'album 2009 que je négligeais a fini par m'amadouer ! Pour la conclusion, les commentaires seront une façon plus sympathique qu'un discours pompeux d'un chroniqueur ! A vos claviers !

 

 

Highlights :That’s What I’m Talking About, Ghost Of Love, Killin’ Love, Fugitive, Keep On Keepin’ On, Rocket To Your Heart, F.U.$, Dirty Mind

Tracklist :
01. That’s What I’m Talking About
02. Ghost Of Love
03. Killin’ Love
04. Hearts On The Highway
05. Fugitive
06. Keep On Keepin’ On
07. Rocket To Your Heart
08. F.U.$
09. Beautiful Regret
10. Never Give Up
11. Dirty Mind


Line Up:
Ted Poley (chant)
Rob Marcello (guitare)
Bruno Ravel (basse)
Steve West (batterie)


Label :

Sortie :

Production :

Frontiers Records

22/09/2009

Bob Rock


Discographie :
Danger Danger (1989)
Down And Dirty Live (1990)
Screw It! (1991)
Dawn (1995)
Four The Hard Way (1997)
The Return of the Great Gildersleeves (2000)
Cockroach (2001)
Rare Cuts (2003)
Live And Nude (2005)
Revolve (2009)

Notes des visiteurs

Comments: