0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

AXEL RUDI PELL Circle Of The Oath

Et de quinze albums pour Axel !
Rappelons que le guitariste a enregistré quatre albums avec Steeler dans les années 80 avant de partir sur une carrière en solo autour de 1989. Rappelons aussi qu’il a usé quelques pointures au chant : Charlie Huhn (Ted Nugent, Gary Moore, Foghat), Rob Rock (M.A.R.S., Warrior, Impellitteri) et Jeff Scott Soto (Yngwie Malmsteen, Talisman, Soul Sirkus, Journey). Mais depuis 1997, c’est l’américain Johnny Gioeli, qui s’est par ailleurs illustré avec Hardline, qui assure les lignes de chant. Ils sont accompagnés par Ferdy Doernberg (Rough Silk) aux  claviers, Volker Krawczak (Steeler) à la basse et Mike Terrana (Masterplan, Rage, Yngwie Malsteen, Tony MacAlpine) à la batterie.
Je m’étais amusé, sur la chronique de Tales Of The Crown, à imaginer  une sorte de copier coller de la chronique précédente, tellement Axel a horreur des prises de risque et applique méthodiquement la même recette,  dans un style de guitare très similaire à celui de Ritchie Blackmore dans Rainbow. Et bien la situation n’a absolument pas changé. Par contre notre homme a réussi à varier ses compositions de telle sorte que l’album s’écoule sans ennui aucun, tout au contraire. Après une classique introduction, les hostilités démarrent avec un Ghost In The Black au riff tranchant sur une rythmique endiablée, énergie, refrain accrocheur, un premier solo incisif, ce sont aussi des éléments que l’on retrouve dans Run With The Wind, avec une coloration très MSG voire SCORPIONS.
Before I Die maintient la pression avec un autre hymne entonné par un Johnny Gioeli décidément très en forme. Après ce déferlement de riffs, Circle Of The Oath vient apporter une bouffée d’oxygène avec une belle intro acoustique, accalmie de courte durée car nous embarquons pour un voyage épique de plus de neuf minutes ponctuées de mélodies orientales dans la lignée d’un Kashmir de qui vous savez, Johnny s’amusant à prendre quelques intonations de Plant pour l’occasion, du grand art. .
Retour au métal avec l’intro très heavy de Fortunes of War puis des riffs parfois inspirés par Judas Priest. Bridges To Nowhere enchaine sur un autre magnifique développement épique, puis nouvelle accalmie avec la ballade de bonne facture, Lived Our Lives Before, qui fera forcément penser aux Scorpions.  Riff heavy à nouveau sur Hold On, puis les nappes de claviers, les chœurs sur un refrain AOR sont suivis d’un autre superbe solo. Puis c’est l’épique World Of Confusion (The Masquerade Ball Pt. II) qui termine en beauté l’album, neuf minutes de brio, avec des claviers qui apportent une touche symphonique puis la batterie s’emballe pour un dernier feu d’artifice solo.

 Bref toujours pas de surprise pour cette quinzième offrande, mais la qualité est comme d’habitude au rendez vous, et j’avoue y avoir encore pris beaucoup de plaisir !



Tracklist : Line Up :  
1. The Guillotine Suite (Intro)
2. Ghost In The Black  
3. Run With The Wind
4. Before I Die                    
5. Circle Of The Oath    
6. Fortunes Of War
7. Bridges To Nowhere  *
8. Lived Our Lives Before    
9. Hold On To Your Dreams
10. World Of Confusion (The Masquerade Ball Pt. II)
Axel Rudi Pell (guitare)
Johnny Gioeli (chant)
Ferdy Doernberg (clavier)
Volker Krawczak (basse)
Mike Terrana (batterie)

am

 

Label : SPV/Steamhammer
Sortie : 26/03/2012
Production : Charlie Bauerfeind


Discographie :  

Wild Obsession (1989)
Bad Reputation (1991)
Eternal Prisoner (1992)
The Ballads (1993)
Between The Walls (1994)
Made In Germany - Live (1995)
Black Moon Pyramid (1996)
Magic (1997)
Oceans Of Time (1998)
The Ballads II (1999)
The Masquerade Ball (2000)
The Wizard's Chosen Few - best of (2000)
Shadow Zone (2002)
Knights Live (2002)
Kings And Queens (2004)
The Ballads III (2004)
Mystica (2006)
Diamonds Unlocked (2007)[reprises]
Tales Of The Crown (2008)
The Crest (2010)
Circle of the Oath (2012)



Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#2 Rémi 04-05-2012 07:09
AXEL RUDI PELL Circle Of The Oathpour ma part, je trouve cet album le moins réussi depuis l'arrivée de Gioeli...
Rien ne fonctionne dans mes oreilles... Un ennui total et pourtant, je suis fan... Allez comprendre... Sincères salutations. Rémi
#1 Eric Berger 03-05-2012 12:13
AXEL RUDI PELL Circle of the OathIl est temps de remettre un trophée d'honneur à Axel pour sa longévité et sa constance musicale au fil des ans.
Le style ne change pas d'un iota mais c'est tellement bien fait que les amateurs y trouvent toujours leur compte.

Sur chacun de ses disques devrait être apposé un sceau du genre "Label qualité, Satisfait ou Remboursé".

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 520 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • R.I.P. Paul Raymond - Le guitariste / claviériste d'UFO est décédé à l'âge de 73 ans

    Gilles
    que dire.......vraiment une ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE TRAMP Stray From The Flock

    FranckAndFurious
    4,5/5 : T(r)ampéré je serai ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Sympathique film, ou plutôt ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    Je vais le prendre , je ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    MetalDen
    Des inédits très moyens, voire ...

    Lire la suite...

     
  • FM - The Italian Job

    MetalDen
    5/5 pour moi - Un vrai plaisir ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    J'ai jamais été un fan de ce ...

    Lire la suite...

     
  • FABIENNE SHINE Dont Tell Me How To Shake It

    Emmanuel Ascher
    Depuis toujours, le rock’n’roll ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Apparemment Barjozo a du se ...

    Lire la suite...

     
  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus