0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Quatorzième opus, pour ce combo Américain au style Heavy Speed Métal, fondé en 1975 à New York.

C'est entre 1977 et 1982 que le groupe a acquit sa notoriété mondiale avec des albums tels que Rock City, Fire Down Under ou encore Restless Breed. Notoriété, d'ailleurs, confirmée lors de leurs tournées aux États Unis avec AC/DC ou avec Sammy Hagar en Europe. Un album live sorti en 1983 conclura cette période bénie. Ensuite, le succès s'est quelque peu tassé en raison des turn over incessants opérés au sein du groupe. Néanmoins, Riot a périodiquement sorti des albums jusqu'au dernier en date en 2006 ( Army Of One).
En 2009, nouveau Line Up et c'est reparti pour un tour, en Suède et au Japon, pour roder de nouveaux morceaux avant d'entrer en studio, début 2011, afin d'enregistrer ce nouvel album. Dès l'entame, c'est déjà l'émeute avec Riot.
On se bouscule au portillon et ça part sur les chapeaux de roues avec un riff ravageur de Mike Flyntz qui bourdonne à la vitesse du frelon. Tony Moore fait parler la puissance de sa voix haut perchée, proche de Rob Halford ( Judas Priest), et, Mark Reale déboule de nulle part avec un chorus à couper au couteau.
Meme sensations avec Wings Are For Angels ainsi que Sins Of The Father. Toujours Speed mais syncopé du tempo, on s'écarte avec l'incroyable Believe ,au riff ciselé et le très métallique Echoes. Moins Speed mais, néanmoins rapide, on s'enivre de mélodies avec Whiskey Man, mais, aussi, Insanity, ou, encore, Still Your Man, bien ficelé par le tempo de Bobby Jarzombek, et, subtilement pulsé par la basse de Don Van Stavern. On baisse un peu d'intensité avec Fall Before Me aux voix bien aériennes et, avec, aussi, Immortal Soul, le titre éponyme de l'album. En plus heavy, on trouve Crawling avec son  atmosphère pesante et ses harmonies arabisantes et, enfin, on découvre une pièce instrumentale assez courte, très mélodique, qui s'appelle Majestica.


Bref, voilà un album très tonique, qui marque le retour fringuant de nos Ricains, qui n'ont strictement rien perdu de leur fougue d'antan. Ils font surement partie de ceux dont l'âme est immortelle.





Tracklist : Line Up :  
01. Riot
02. Still Your Man
03. Crawling
04. Wings Are For Angels
05. Fall Before Me
06. Sins Of The Father
07. Majestica
08. Immortal Soul
09. Insanity
10. Whiskey Man
11. Believe
12. Echoes

Tony Moore (chant)
Mark Reale (guitare)
Mike Flyntz (guitare)
Don Van Stavern (basse)
Bobby Jarzombek (batterie)
am

 

Label : SPV
Sortie : 31/10/2011
Production : n/a


Discographie :


Rock City (1977)
Narita (1979)
Fire Down Under (1981)
Restless Breed (1982)
Born In America (1983)
Thundersteel (1988)
Riot Live (1989)+
The Privilege of Power (1990)
Riot In Japan Live!! (1992)++
Nightbreaker (1993)
The Brethren of the Long House (1996)
Inishmore (1998)
Shine On (1998)
Sons of Society (1999)
Through the Storm (2002)
Army of One (2006)
Immortal Soul (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

RIOT Still Your Man by Steamhammer/SPV

 

Notes des visiteurs :

Comments: