0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

cheap trick out to get you live 1977

Depuis quelques années déjà, le Record Store Day est un prétexte à exhumer des trésors inédits en éditions limitées et c’est encore le cas aujourd’hui avec le double vinyle CHEAP TRICK live au Whisky à Go-Go les 03-04 Juin 1977.

Déjà, les coups de force dès les premiers albums parus se comptent sur les doigts d’une main: The Jimi Hendrix Expérience, Black Sabbath, Montrose, Van Halen et bien sûr le premier CHEAP TRICK paru en Février 1977 ! C’est une bombe intemporelle de Hard-Rock produite par Jack Douglas ( qui à l’époque sort tout juste de Get your wings, Toys in the Attic et Rocks, rien que ça… ) et dotée d´un songwriting parfait. En effet, Rick Nielsen a été capable de faire la synthèse des Beatles et d’autres anglais des 60’s adeptes de gros son tels les Yardbirds, The Who et The Move.

Mais comme CHEAP TRICK est complètement encré dans son temps, il a ajouté à son rock brut de fonderie une touche glam à la Slade/ Mott the Hoople. Nous n’avions encore rien entendu jusqu’à la parution très récente de ce live éblouissant… Il faut dire que CHEAP TRICK explose littéralement sur scène: en plus de déployer des trésors d’inventivité ( chaque chanson à une pépite artisanale confectionnée avec amour par Nielsen & co ), leurs concerts sont une parfaite représentation de la puissance décuplée du groupe.
En Juin 1977 alors qu’il se trouve à L.A pour enregistrer son second album ( In Color ), CHEAP TRICK se produit donc 4 fois au Whisky à Go-Go, qui est la mecque de tous les aspirants rockers sur le Sunset Strip…

Rétrospectivement, seuls AC/DC et Van Halen pourront approcher une telle maestria ! Groupe live par excellence, CHEAP TRICK y interprète bien sûr ses mélodies ciselées mais avec beaucoup de méchanceté sur scène… Le bloc guitares/ basse/ batterie en particulier tabasse autant que du punk-rock, la maîtrise instrumentale ( et la qualité du répertoire ) en plus !
Tom Petersson , le maître de la basse 12 cordes impressionne aussi tant son instrument domine le mix à égalité avec les guitares. Robin Zander, leur voix d’ange au physique de playboy se hisse sans problème au niveau ahurissant de l’ensemble et module à merveille sur ce live. Quant à Nielsen, il recrache ses lignes rythmiques/ mélodiques avec une aura étourdissante… On imagine bien son corps épileptique traversé par ces décharges rock’n’roll incessantes.

CHEAP TRICK ne se contente pas de dérouler les perles du premier album ( Hot love, he ´s a Whore, Taxman Mr. thief ), il dévoile aussi pour la 1ère fois des titres du second ( Oh Caroline, Big Eyes, Southern Girls, You’re all talk ) voire même de Heaven Tonight ( Auf Wiedersehen ) et des inédits d’alors qu’on retrouvera ensuite sur Budokan ( Come on come on, Can’t hold on, Ain’t that a shame… ).

CHEAP TRICK, le plus européen des groupes américains ( qui se forma sur la Côte d’Azur un jour de 1972 ) demeure un trésor bien gardé en France. Ce live phénoménal prouve qu’il a été au sommet de son art dès la première année ( 1977 ), contrairement à pleins d’autres géants du Hard-Rock, et qu’à ce titre, il mérite encore toute votre considération aujourd’hui !

Tracklist :
A1 Hello There (Late Show 6/3/77)
A2 Come On Come On (Late Show 6/3/77)
A3 Oh Candy (Late Show 6/4/77)
A4 Speak Now Or Forever Hold Your Peace (Early Show 6/3/77)
A5 Elo Kiddies (Early Show 6/3/77)
A6 Hot Love (Early Show 6/4/77)
A7 Southern Girls (Early Show 6/4/77)
B1 Cry Cry (Early Show 6/4/77)
B2 Big Eyes (Early Show 6/4/77)
B3 High Roller (Early Show 6/3/77)
B4 He's A Whore (Late Show 6/3/77)
B5 Daddy Should Have Stayed In School (Late Show 6/3/77)
C1 Can't Hold On (Early Show 6/3/77)
C2 Clock Strikes Ten (Late Show 6/3/77)
C3 Loser (Late Show 6/3/77)
C4 Taxman, Mr Thief (Late Show 6/4/77)
D1 Ain't That A Shame (Early Show 6/4/77)
D2 Oh Caroline (Early Show 6/4/77)
D3 Oh Boy (Early Show 6/4/77)
D4 You're All Talk (Early Show 6/4/77)
D5 Auf Wiedersehen (Late Show 6/4/77)
D6 Goodnight (Late Show 6/4/77).



Line Up :
Chant principal, guitare rythmique - Robin Zander
Guitare principale, choeurs - Rick Nielsen
Guitare basse, choeurs - Tom Petersson
Batterie, percussions - Bun E. Carlos


Label : Epic ‎– Legacy
Sortie : 24/10/2020

Discographie :
Cheap Trick (1977)
In Color (1977)
Heaven Tonight (1978)
Live At Budokan (1979)
Dream Police (1979)
All Shook Up (1980)
One On One (1982)
Next Position Please (1983)
Standing On The Edge (1985)
The Doctor (1986)
Lap Of Luxury (1988)
Busted (1990)
Budokan II - Live (1994)
Woke Up With A Monster (1994)
Sex America Cheap Trick (1996)
Cheap Trick (1997)
Cheap Trick At Budokan : The Complete Concert (1998)
Music For Hangovers - Live (1999)
Authorized Greatest Hits (2000)
Silver (2001)
Special One (2003)
Rockford (2006)
The Latest (2009)

Bang Zoom Crazy...Hello (2015)
We’re all Alright (2017)
Christmas Christmas (2017)

Out To Get You! (Live 1977) (2020)

Liens multimédia - videos - SITE OFFICIEL



Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 1183 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • MAX CRUISE - Cruise Control - Chronique

    Nico
    Merci pour cette belle découverte ...

    Lire la suite...

     
  • 7TH HEAVEN - Be Here - Chronique

    Nico
    Toujours un grand plaisir à ...

    Lire la suite...

     
  • TOBY HITCHCOCK - Changes - Chronique

    Nico
    J'ai beaucoup aimé cet album ...

    Lire la suite...

     
  • SPEKTRA - Overload

    Nico
    Très bon album de hard mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • BOBBY BARTH Two Hearts One Beat

    Nico
    Un Must cet album c'est sûr ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

12 Nov 2020 12:44 - John Markus
AC/DC - Power Up (#PWRUP) - Chronique
News
12 Sep 2021 15:00 - Barjozo
IRON MAIDEN - Senjutsu - Chronique
News
Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)