0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

vandenberg le nouvel album 2020 pour le 29 mai via mascot records

C'est en 1985 qu'Adrian Vandenberg, le prodige guitariste néerlandais, avait mis un terme à son groupe Vandenberg. Il s'en était allé rejoindre David Coverdale et son Whitesnake, en participant à 1987, Slip of The Tongue, Restless Heart et Starkers in Tokyo.

En 2014, Adrian forme Vandenberg's Moonkings avec lequel, à ce jour, il a sorti trois albums.

Et contre toute attente, en 2020 il reforme Vandenberg avec Ronnie Romero (Rainbow,CoreLeoni) au chant, Koen Herfst à la batterie, Randy Van Der Elsen à la basse, et bien sûr notre Adrian Vandenberg aux guitares. Et on s'aperçoit très vite que 2020 distille un hard rock moderne, sans nostalgie mais très marqué tout de même par Rainbow, époque Ronnie James Dio et Whistesnake. La voix puissante de Ronnie Romero est un savant mélange de David Coverdale et Ronnie James Dio.

Le riff de Shadows In The Night est efficace, direct, et sans fioriture. Mais cela n'empêche nullement un refrain très mélodique. Freight Train est tout aussi puissant, un peu plus lourd, et une rythmique plus épaisse. Nous sommes revenus au temps béni du hard rock des années 80, avec une production marquée 21eme siècle de l'expérimenté Bob Marlette.

Hell And High Water, aurait pu être dans la setlist de Rainbow Rising (1976), le chef d'oeuvre de Rainbow. Adrian propose un solo splendide sur une mélodie arabisante digne de Stargazer (Rainbow). Attardez-vous sur ce morceau. Il est magnifique. A noter qu'Adrian Vandenberg a invité quelques jolis noms sur cet album : Rudy Sarzo, basse (Ozzy, Whitesnake), Brian Tichy, batterie (Whitesnake) et le producteur Bob Marlette aux claviers.

Let It Rain est moins marqué Whitesnake/Rainbow. C'est un hard rock classique, sur lequel le solo de guitare est une fois de plus technique et mélodique. Ride Like The Wind nous écrase par sa rythmique bulldozer. Ronnie Romero est excellent, comme tout au long de l'album. A écouter au casque ou en voiture, sans dépasser les limites de vitesse, bien sûr. Shout continue sur sa lancée. Un riff époustouflant et ébourissant, et une rythmique épaisse comme une peau de rhinocéros.

Shitstorm est aussi très empreint de Whitesnake. On n'efface pas comme ça treize ans passés dans le groupe de David Coverdale, avec qui Adrian entretient toujours d'excellents rapports. Et un solo sorti des entrailles de la Terre. Light Up The Sky rappelle le Whitesnake récent. Mais attention Ronnie Romero n'est pas un énième clone de Coverdale, c'est un chanteur a sa propre personnalité qui excelle dans tous les registes vocaux.

Et voici la ballade... Burning Heart, puisqu'il s'agit d'elle, suit la carrière de Vandenberg depuis ses débuts. Toujours aussi belle même si ce n'est pas la meilleure version enregistrée, à mon goût. Mais la voix brisée de Romero et la guitare d'Adrian se marient bien.

Skyfall, le dernier titre, met en avant les qualités vocales de Ronnie Romero. Après un début calme, un riff énorme (il me rappelle le riff de Nice Day To Die de XYZ) nous prend aux tripes. Un excellent titre qui prouve, s'il le fallait tout le savoir musical des musiciens. 2020 est un bon album de hard rock, comme on l'aime, et qui va permettre à Adrian Vandenberg de reprendre la route. J'espère qu'il tournera en France, pays qu'il adore pour son vin, ses arts et sa nourriture. Long live rock'n'roll !

Tracklist :

  1. Shadows of the Night
  2. Freight Train
  3. Hell and High Water
  4. Let It Rain
  5. Ride Like The Wind
  6. Shout
  7. Shitstorm
  8. Light Up The Sky
  9. Burning Heart – 2020
  10. Skyfall


Line Up :
Adrian Vandenberg ( guitare )
Ronnie Romero (Rainbow) (chant),
Koen Herfst (batterie)
Randy van der Elsen (basse)

Label : Mascott
Sortie : 29/05/2020
Replica Promo



Notes des visiteurs :

Comments:

VANDENBERG - 2020 - Chronique - 4.8 out of 5 based on 6 votes