0
0
0
s2sdefault

Vote utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

REVOLUTION SAINTS J’avoue j’ai mis un temps fou avant de chroniquer ce nouvel album de Révolution Saints , Light In The Dark qui sort 2 ans après le très bon Turn Back Time.

J’avoue que j’ai mis un moment pour deux raisons essentielles. La première vient du fait que j’ai eu du mal à m’enthousiasmer pour un groupe ou figure quand même un type accusé de violences conjugales et qui en plus de cogner sur sa batterie tape aussi sur des femmes. Il a d’ailleurs été je crois plus ou moins viré de Journey pour ça car le fait de plaider coupable ne l’exonère pas de tout et n’en fait pas l’étoffe d’un rocker !!! Ça c’est la première chose et elle a son importance car autant je vouais une admiration sans borne pour ce batteur dans Journey et dans le premier Révolution, autant là il me laisse froid. La seconde c’est sur la qualité de l’ensemble de l’album que je trouvais moins bonne que sur le précèdent.

Il faut dire que ça arrive parfois qu’un titre cannibalise tout le reste et propose quelque chose de tellement fort que la suite semble bien fade. C’est un peu le cas ici avec Light In The Dark qui ouvre le cd de manière gigantesque. Un mix entre Journey et Eclipse pour un hit incontournable pour cette année 2017. Du coup, après le reste m’a moins emballé sauf un titre comme Ride On lui aussi très bon. La preuve avec le second morceau Freedom qui n’est pas mauvais en soi mais qui propose quelque chose de plus hard, de plus sombre qui me convient moins dans le genre. En fait, je me suis un peu emmerdé à l’écoute de cette galette. Del Vecchoio derrière fait du bon boulot mais ça devient un brin convenu a la longue, Aldrich a tendance aussi à me les briser par son jeux de gratte fait de riffs incessants mais souvent les mêmes ou t’as envie de lui dire «  eh coco lève la tête et varie un peu ton jeux !!! », la présence non présence de Jack Blades qui est pour le moins absent et la répétitivité de certains titres construits sur le même moule avec le lot de balades au piano assez convenues.

Je sais que certains ont adoré et trouveront cette chronique trop dure. Pour moi il y a trop de choses qui entourent cet album et qui en fait aussi son contenu pour que je n’adhère pas à 100%. Je suis passé à côté.

 

 


Tracklist : Line Up :  

01.Light In The Dark
02.Freedom
03.I Wouldn't Change A Thing
04.Don't Surrender
05.Take You Down
06.The Storm Inside
07.Can't Run Away From Love
08.Running On The Edge
09.Another Chanc
10.Falling Apart

Deen Castronovo (batterie,chnat)
Doug Aldrich (guitares)
Jack Blades (basse,chant)

+
Alessandro Del Vecchio (claviers)
 

am

 

Année:2017
Label:Frontiers
Production:Alessandro Del Vecchio


 Discographie:
Turn Back Time (2015)

Light In The Dark (2017)

 

 

 

 

 

 

 

 


REVOLUTION SAINTS

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #5 Seb.Roxx 31-12-2017 09:42
Il en fait partie j'adore le musicien. Pour répondre à ta question clairement , OUI je m'en fiche royalement. Il peut même lui avoir foutu un parpaing à travers la tronche que je serai + déçu par le contenu de nouvel album que par le fait en question. Tu évoques cette affaire concernant Cantat. Le gars qui est fan de Noir Désir et qui va bruler ses disques après, c'est ça qui me choque ; ça veut dire que la passion de la musique tient sur du fait divers, aussi dramatique qu'il soit ; on a la droit de ne pas cautionner sans pour autant être rebuté par sa musique , qui certes peut être un reflet de l’âme mais c'est pas forcément cette facette là qu'ils ont mis à plat dans leur musique. Donc non personnellement je ne cautionne pas ce qu'ils ont fait, qu'ils se démerdent avec leur conscience , mais après avoir dit ça, ça change rien sur la passion musicale. D'ailleurs pour Deen Castronovo, j’imagine que Jack Blades et Doug Aldrich pensent un peu de la même manière sinon ils n'auraient pas rejoué avec lui. Les mecs qui sont partis en vrille après avoir pris de la drogue c'est pas nouveau, et j’imagine que si je devais prendre à cœur cette facette là j'aurai à bruler tous mes disques de Motley Crue ou généralement tous ceux où Tommy Lee a joué. Ps/ Et puis entre ce qui est balayé sur internet et LA vérité, y a surement encore un pas ; comme EXTREME évoquait avec leur 3eme album, il y a 3 SIDES TO EVERY STORY ... Yours, Mine and THE TRUTH !
Citer
0 #4 Fab 29-12-2017 20:06
Certes on est pas chez l abbé pierre ni mère Theresa mais quand même, comme avec cantat j ai du mal à écouter des types qui sont dans ce genre de faits divers,il aurait fraudé le fisc ou chié dans un commissariat je m en foutrais, là il a quand même tabassé une nana et là après je le regarde différemment , alors si t'es héros musicaux avaient buté quelqu un tu t en foutrais royalement ?
Citer
0 #3 aorgod 23-12-2017 14:33
De très bons titres comme Light in the Dark, Freedom, Running on the edge mais pas mal d'autres dispensables. Ce n'est pas un mauvais album loin de là connoté Journey.
Citer
0 #2 Seb.Roxx 22-12-2017 21:42
Autant je suis Ok avec toi sur l'album , étant plutôt déçu moi aussi ; j'avais beaucoup aimé le 1er, mais je trouve que ce 2eme manque de mélodies, et est moins fort en somme; Par contre je ne comprend pas ton positionnement sur Deen Castronovo ; j'aurai envie de dire " qu'est-ce qu'on s'en fout?" ; on n'est pas chez l'abbé Pierre, c'est son problème, pas le nôtre ... je suis moi aussi très attristé face aux violences faites aux femmes, mais c'est pas le propos (enfin selon moi) ; Si quand on écoute un album fallait se préoccuper du casier judiciaire de chacun , je crois qu'on pourrait aller loin selon les gaillards en question ; donc perso ça je m'en tape, le boulot est fait, la musique tient la route, mais il manque selon moi quelque chose en comparaison avec le 1er album. Peut-être à réécouter dans quelques temps pour voir si mon avis change (en ce qui me concerne).
Citer
0 #1 Franck andfurious 22-12-2017 11:23
J'attendais cette chronique avec impatience pour savoir si moi aussi, j'étais passé à côté du sujet. Je ne changerai donc pas une virgule de la chro de Fab. Si ce n'est que je ne me souviens même plus des titres qui m'auraient marqué. Cela devient un crève cœur de devoir constater un tel talent gâché et d'écrire ce genre de choses quand on sait le travail que nécessite la création d'un album, et que notre but en tant que chroniqueur est de faire partager et découvrir de la bonne musique. Mais c'est hélas le revers d'une médaille d'une production musicale devenu trop dense. Alors si en +, les faits divers s'y rajoutent ... ce n'est pas l'idée que je me fais de saints, ni d'une révolution
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 1635 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Revu une seconde fois en VO ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    MetalDen
    Superbe film ! Pour le gros son ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    FranckAndFurious
    4,75/5 Ce film fait passer les ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Queeny34
    Perso j'ai adoré et j'irais le ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    FranckAndFurious
    Chez RM, on aime bien ce genre ...

    Lire la suite...

     
  • BOHEMIAN RHAPSODY - QUEEN - Le Film

    Fab
    Très bon film car jamais évident ...

    Lire la suite...

     
  • THE SEA WITHIN Same

    MetalDen
    A la fois complexe et mélodique ...

    Lire la suite...

     
  • VULCAIN Vinyle

    barjozo
    Du bon, du très bon Vulcain!

    Lire la suite...

     
  • VIXEN Live Fire

    barjozo
    En accord total avec Fab ...sur ...

    Lire la suite...

     
  • AIRRACE Untold Stories

    MetalDen
    J'ai aussi adoré cet opus, très ...

    Lire la suite...

     
  • CLUTCH - Book Of Bad Decisions

    MetalDen
    Oui notre hexagone franchouillard ...

    Lire la suite...

     
  • TREAT - Tunguska

    Seb.Roxx
    Moi le titre qui m'a marqué le ...

    Lire la suite...

     
  • KHEMMIS - Desolation

    FranckAndFurious
    atmosphérique et mélodique !

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    FranckAndFurious
    ça semble aussi sonner comme ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Other Articles