0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Arnel PINEDA - AP

Profitant de l'escapade de Neil Schon avec Santana, le chanteur de Journey, se fait un petit plaisir solo,
qui autant le dire, ne devrait intéresser que les fans de Journey et les fans des Philippines.
Pour être plus précis, cet album est scindé en 2 : on pourrait même dire qu'il s'agit de deux EP compilés.

La première partie, la fameuse face A, est interprétée en diverses langues, sauf le Kobaïen (quoique je ne suis pas sûr), et musicalement, rappellerait un Santana, version encore plus poussée world music, notamment avec le funky Ean Koba, le reggae Paumanhin. La ballade Owe se slowe bien aussi, mais du déjà entendu. C'est sympa à écouter sans plus, à moins qu'on ait envie de se rappeler d'un zest d'été en cet hiver à venir. Cela s'écoute gentiment, mais de là à en justifier l'achat ? D'autant que vocalement, le Philippin pose sa voix, ce qui du coup ne donne aucune plus-value face à tous les albums qui peuvent exister dans le genre.

La seconde partie rappellera pourquoi Pineda a été recruté pour remplacer l'illustre Steve Perry. Le petit chanteur dévoile à nouveau son lyrisme et quelle grande voix il possède. Ici, on tape dans le Journey, version Trial by fire, ou un album solo de Steve Perry : il n'y a quasiment que des ballades. Mais attention, des ballades qui justifient l'achat de cet album. Et notamment le final en progression de Wrong, et surtout l'émouvante, magnifique, splendissime Soulmate, larmes assurées : le chanteur est juste fantastique, tant dans l'émotion que la puissance : modulant sa voix vers des infinis : que ce soit dans le lyrisme, les aiguës, ou des parties écorchées … juste sublime ! Un titre qui impose l'achat de cet album à lui seul, et dont on se demande pourquoi il n’a pas été conservé pour un futur album de Journey, si tant est qu'il y en ai un, un jour, ou du moins avec Pineda, tant les appels du micro se font insistants chez Neil Schon et Jonathan Cain pour un retour de Steve Perry, à qui donc appartient la décision de son retour improbable !?
Tout aussi indispensable, le titre Say Goodbye, qui ravira tous fans du mythique groupe, et d'aor et qui clôture de façon magistrale cet album ambiguë, qui semble donc être l'assemblage de 2 Eps et auquel il ne manque que le talent mélodique du guitariste de Santana-Journey.

Vous l'avez compris : seuls 3 titres sont indispensables à l'écoute : Wrong, Say goodbye et Soulmate ; voire le sympathique Invincible side ; le reste contentera les collectionneurs.

 


Tracklist :  
01. Ewan Ko Ba
02. Owe
03. Paumanhin
04. Hiling
05. Wrong
06. Soulmate
07. Invincible Side
08.
Say Goodbye (I Can’t Let You)

am

 



Discographie :

1999     Arnel Pineda     Warner Bros.
2016     AP        Imagen Records[


 


 

Notes des visiteurs :

Comments:

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

On Line :

Nous avons 586 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • JUDAS PRIEST - Zénith de Paris - 27/01/2019

    FranckAndFurious
    Chouette report empli de passions ...

    Lire la suite...

     
  • Kenny Leckremo's SPECTRA - Spectra

    Seb.Roxx
    Si la chronique est alléchante ...

    Lire la suite...

     
  • THE STRUTS Young And Dangerous

    John Markus
    Moi, aussi, comme Fab, j'ai eu ...

    Lire la suite...

     
  • ANTIVERSE Under the regolith

    MetalDen
    Le débat sur les chroniques et ...

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    MetalDen
    Votre photo dans le bouquin ...

    Lire la suite...

     
  • TED POLEY Modern Art

    Seb.Roxx
    J'ai adoré cet album après ...

    Lire la suite...

     
  • SAPPHIRE EYES - Breath Of Ages

    Claude Blais
    Je suis d'accord avec Fab ...

    Lire la suite...

     
  • SWEDISH FUNK CONNECTION 1987

    Nico
    Trés bon album en effet. C'est ...

    Lire la suite...

     
  • ÖBLIVÏON Resilience

    MetalDen
    Jamais trop tard pour commenter ...

    Lire la suite...

     
  • STEVE PERRY Traces

    Seb.Roxx
    J'ai l'édition limitée U.S.

    Lire la suite...

     
  • DEEP PURPLE – 50 ans – La maison des légendes - 1968 – 2018

    barjozo
    L'ami Furious a fait un immense ...

    Lire la suite...

     
  • GROUNDBREAKER

    Nico
    Pareil que pour Fab. La balade ...

    Lire la suite...

     
  • CREYE Creye

    Nico
    Un pur joyaux d'AOR ! Peut etre ...

    Lire la suite...

     
  • DIAMOND DAWN Overdrive

    Pilgrimwen
    C'est un excellent disque ...

    Lire la suite...