0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

BAILEY  Long Way Down

Dans les nombreuses sorties de chez nos amis de chez Frontiers, il y a les "grosses", 

qui font la part belles aux artistes ou combos très connus comme Harem Scarem dernièrement,  et puis le "tout venant" qui sont-elles dédiées aux nouveaux groupes ou aux artistes plus confidentiels. Le Long Way Down de Bailey fait partie de la seconde catégorie. Souvent, d’ailleurs, ce genre d’albums est expédié par les critiques qui y voient assez fréquemment des opus moyens tout au plus. Je tiens ici avec cette chronique à réhabiliter ce genre d’essai qui est loin, à mon avis, d’être ce que Frontiers a sorti de moins bon depuis un bail !!! Nigel Bayley sort donc son premier solo après son expérience au sein de Three Lions avec Vinny Burns. Il s’est entouré du compositeur Frontierien à la mode avec Alessandro Del Vecchio.
Annoncé comme un projet plus hard que Three Lions, je dois dire que là aussi il y a comme un problème !!! En effet, c’est loin, très loin d’être hard. Au pire de la puissance on est proche de Ten mais on a aussi souvent droit à des mids tempos très mélodiques qui se rapprochent même parfois d’un Little River Band sur l’excellent Somewhere In Oslo.  Alors certes, le premier single, In The Name Of The King propose la facette la plus hard du groupe mais c’est dans la lignée de  3 Lions ou même du combo de Gary Hughes ni plus ni moins. On ressent le cote celtique dans cette compo parfaite et très mélodique tout comme Feed The Flames titre tout aussi puissant qui précède !!!
Mais pour moi ce qui m’a le plus plut ce sont les titres très mélodiques mids tempos comme le très Ten Dirty Little Secret ou bien Stay. Tout n’est pas parfait comme la balade Spend The Night ou Love Falls Down mais pour le reste c’est plutôt des agréables surprises. Sans être un vocaliste hyper doué, Nigel Bayley a une voix qui nous emmène et nous transporte quand même. Le travail de Del Vecchio est toujours au top. Ce Bailey m’a rappelé des projets là aussi tombés dans l’oubli comme l’opus de Burns Blue, What If ou bien le solo de Vinny Burns, The Journey tout deux sortis chez Frontiers en 2002 et 1999, et qui ont étés oubliés par beaucoup, à tort à mon avis, car sans être transcendants ils proposaient des très bons morceaux.


Ce Bailey suit le même chemin que son copain de 3 Lions, la boucle est bouclée !

 

 

 

Tracklist : Line Up :  

Feed The Flames; In The Name Of The King; Dirty Little Secret; Bad Reputation; Stay; Somewhere In Oslo;

Long Way Down; Spend The Night; Love Falls Down; Ticket To Yesterday; Dirty Angel.
Nigel Bailey: chant et Choeurs, basses, guitares
Mario Percudani: guitares
Alessandro Mori: Drums
Claviers par Alessandro Del Vecchio
am

 

Label : Frontiers Records
Sortie : 05/12/2014
Production : Alessandro Del Vecchio


Discographie :

Long Way Down (2014)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

La video officielle avec un titre complet ICI

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#2 MetalDen 19-04-2015 10:00
Un bon album en effet et qui tient la route aussi sur scène, voir la video du concert au Frontiers Rock ici en illustration.
#1 Seb.Roxx 13-02-2015 14:36
BAILEY  Long Way DownComme pour l'album de THREE LIONS, pas la tuerie du siècle mais très bon album; assez d'accord avec la chro de Fab, l'album est pas plus hard que THREE LIONS, quoique peut-être un peu + direct sur certains titres, notamment sur l'excellent "Bad reputation" , avec de superbes parties de guitares de Mario Percudani (ex-HUNGRYHEART et guitariste pour ISSA).

Pour ceux qui ont aimé THREE LIONS, ils devraient en toute logique aimer cet album qui s’inscrit dans la même lignée. On pense évidemment à TEN et Gary Hughes, notamment vocalement où les voix sont très proches.

A noter la très belle pochette aussi.

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 542 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • R.I.P. Paul Raymond - Le guitariste / claviériste d'UFO est décédé à l'âge de 73 ans

    Gilles
    que dire.......vraiment une ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE TRAMP Stray From The Flock

    FranckAndFurious
    4,5/5 : T(r)ampéré je serai ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Sympathique film, ou plutôt ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    Je vais le prendre , je ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    MetalDen
    Des inédits très moyens, voire ...

    Lire la suite...

     
  • FM - The Italian Job

    MetalDen
    5/5 pour moi - Un vrai plaisir ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    J'ai jamais été un fan de ce ...

    Lire la suite...

     
  • FABIENNE SHINE Dont Tell Me How To Shake It

    Emmanuel Ascher
    Depuis toujours, le rock’n’roll ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Apparemment Barjozo a du se ...

    Lire la suite...

     
  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus