0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Voilà un album qui n’est pas vraiment une nouveauté car sorti en 2011.
Comme on ne peut pas tout écouter, j’avais fait l’impasse sur ce premier solo du chanteur de Firefly, John Pratt. Il faut dire que Firefly n’a jamais laissé chez moi une trace indélébile qui fait que dès que j’entends ce nom, je saute sur tous les produits qui s’y rapportent. Je dirais même que c’est un peu le contraire. Je fus vite rassuré à l’écoute de ce Turn The Page qui n’a rien à voir avec Firefly même si il y a certains titres qui font partie du premier album du groupe comme One Silent Voice ou I Will You Won’t. Je ne me rappelais pas de ces morceaux pourtant ici ils sont forts bons. Il faut plusieurs écoutes pour apprécier la musique de Pratt qui se veut assez soft, assez atmosphérique, flirtant parfois avec le prog. Le seul reproche qu’on peut faire à cet album c’est le manque de variations dans le rythme des titres qui proposent soit des mids tempos soit des ballades. C’est plaisant mais on aurait aimé plus de changements. Plus de variations aussi dans la voix de Pratt qui a tendance à être d’un timbre assez linéaire tout au long de ce Turn The Page. A part ces deux reproches, j’ai vraiment apprécié cet essai car les titres sont bons, bien construits et bénéficient de musiciens de talents comme Ron Wisko aux futs ou John Thomas à la gratte. Il y a vraiment de très grands titres sur cet album comme Searching For The Answer, Never Said Goodbye ou bien Yin Yang pour ne citer que ceux-là. Pratt nous fait voyager dans son univers musical très personnel et qui dénote un peu par rapport à  la production actuelle. On pense au second album de Steve Perry, aux solos de Robert Berry à Brian Howe. Tout du moins si la musique n’est pas identique au millimètre près aux artistes prés cités, c’est l’esprit qu’il faut retenir.


Pratt ne fait visiblement pas de concession, il propose ce qu’il sait faire de mieux et ma fois il se débrouille bien le bonhomme. Gageons que d’autres comme moi tourneront la page qu’ils n’avaient pas osés tourner l’an dernier. Turn The Page est un opus à découvrir d’urgence.

 

Highlights : Titres en gras séparés par des virgules

Tracklist : Line Up :  
01.Take Me There
02.Searching For The Answer
03.Turn The Page
04.I Never Said Goodbye
05.Naivete's Ball
06.Forgive Me
07.If What It Takes
08.A Trust Your Feelings
09.One Silent Voice
10.I Will You Won't
11.Hold Me
12.Yin Yang
13.Still Here

John Pratt (chant,claviers)
John Thomas (guitares)
Wally minko (piano)
Ron Wisko (batterie)
Michael Alemania (claviers)
Chris Trujillo (percussions)
Lance Morrisson (basse)...

am

 

Label : Bustin For Justin Music
Sortie : 2011
Production : John Pratt


Discographie :

Turn The Page (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

Notes des visiteurs :

Comments:

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 566 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

FB RockMeeting

Commentaires

  • R.I.P. EDDIE VAN HALEN - Le guitariste est mort à l'âge de 65 ans des suites d'un cancer

    MetalDen
    Il devrait ! Immense perte en ...

    Lire la suite...

     
  • R.I.P. EDDIE VAN HALEN - Le guitariste est mort à l'âge de 65 ans des suites d'un cancer

    Firefly
    Putain de cancer, il va nous ...

    Lire la suite...

     
  • CHRIS ROSANDER - King Of Hearts - Chronique

    Eagles05
    Merci pour cette excellente ...

    Lire la suite...

     
  • RAMOS - My Many Sides

    Fab
    Petite précision ce n' est pas ...

    Lire la suite...

     
  • ONE DESIRE - Midnight Empire - La chronique

    MetalDen
    Écouté en boucle ces jours ci ...

    Lire la suite...

Twitter RockMeeting

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)