0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

WIGELIUS  Reinventions Le meilleur album d’AOR de l’année, la plus grande révélation depuis fort longtemps, cet album est du niveau de Work Of Art…

Que n’ait je pas lu ni entendu concernant ce premier album de Wigelius qui sort chez Frontiers sous le nom de Reinventions. Wigelius c’est Anders un jeune Suédois qui s’est fait remarquer dans son pays et ailleurs par sa reprise du Don’t Stop Believin de qui vous savez.
Il s’est entouré de son frangin Erik qui officie derrière les futs et de Daniel Flores producteur entre autre du dernier Issa. D’ailleurs, je suis content j’ai trouvé ma prochaine tête de Turc chez Frontiers, il s’appelle Flores.C’est quoi cette production complètement aseptisée qui ne fait ressortir aucun instrument. Il avait fait la même chose sur le dernier Issa et la-il récidive. Ça sonne creux, c’est sans saveur, bref une bouillie sonore qui rappelle ce qu’était les Bolinos aux pates !!!! Plus que la production, je vais tempérer les ardeurs de beaucoup car franchement cet album m’a laissé froid. C’est pas mal fait certes, il y a des titres qui tiennent la route comme Angeline, Do You Really Know ou bien Hold On To Love mais il n’y a aucune personnalité dans la musique du groupe. Je ne trouve pas, en outre qu’Anders Wigelius ait une voix si exceptionnelle que cela. Quand j’entends Safsund de WOA ou Gronwall de HEAT, je dis y’a pas photo et notre ami est loin d’être au niveau. Ce Reinventions, n’invente rien ou ne réinvente rien du tout. Tout est cousu de fil blanc comme les ballades insipides à souhait avec un remix de More Than Words ou de To Be With You avec Love Can Be That Much ou le slow torride sans aucune émotion There Is No Me Without You. Tout cela et j’y reviens est un ensemble. Des compos bateaux enrobées dans une production qui sent bon le film étirable !!!! Visiblement, je semble être assez minoritaire en ce qui concerne ce Wigelius mais tant pis. Quand j’écoute Adress The Nation de Heat, les deux Work Of Art, les deux Houston, le Magnificent, là je suis comblé et je suis vraiment dans ce qui se fait de mieux en AOR. Wigelius a le temps de se bonifier ce n’est que le premier album. Le garçon semble avoir du potentiel ici sous exploité. A noter d’ailleurs que les deux sorties Frontiers du mois sont complétement antinomiques pour moi, d’un cote le dernier Asia qui fait un peu pépère et ce Wigelius qui lui ne fait pas assez mature. Pas de jaloux, jeune, vieux je renvois tout le monde dos à dos !!!!



Tracklist : Line Up :  
01.Angeline
02.Talking About Love
03.Do You Really Know
04.Next To Me
05.My Cassandra
06.Piece Of The Action
07.Too Young To Fall In Love
08.Right Here,Right Now
09.Love Can Be That Much
10.Hold On To Love
11.There is No Me Without You
12.I Reach Out

Anders Wigelius (chant)
Erik Wigelius (batterie)
Jake Svensson (guitares)
Chris Pettersson (basse)

am

 

Label : Frontiers
Sortie : 2012
Production : Daniel Flores


Discographie :

Reinventions (2012)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

 

Notes des visiteurs :


Comments:

WIGELIUS Reinventions - 4.5 out of 5 based on 4 votes