0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 


Retour dans le futur, tout nous ramène entre les deux albums : Native Sons & Walk The Fire ; le son, le style.

Pour moi, c’est la bouffée d’oxygène de cette année. On est dans l’album à offrir (certes) à belle maman ; mais j’ai parfois un petit côté fleur bleu … J’avoue ; plutôt côté tige. Mais fleur bleu.
Rien de révolutionnaire, juste l’impression que quelqu’un a ouvert la porte du congélo’ pour nous offrir cet album. Après avoir dépoussiéré Terry Brock en 2010, 2011 sonnait un peu la disette, pour (à mon avis) ce grand chanteur. Ô joie, Ô bonheur, Ô gazeuse, d’ouïr cette galette.
Si vous faites partis des boulimiques de la musique, le passage de ce « Age Of Reason » risque de sonner un peu vieillot. Mais si vous êtes nostalgiques des grandes années 80, il va y avoir de quoi combler vos ouïes qui devaient se sentir bien orphelines de ce type de produit. Petit conseil, privilégier tout de même le format Cd à vynil. Quoi, que les craquements, risque de vous manquer !!!
Je vous vois déjà faire vos plans de soirées : Pensez à faire le plein de la R6 ou R5 ; regarder à quelle heure passe Rocky au Pathé, pire des cas allez louer une cassette vidéo ; penser à nettoyer les têtes du magnétoscope ; aller au distributeur retirer 150 francs ... avec ça peinard ; un plein et des points pour compléter ma vaisselle à la station ; un repas en tête à tête à la crêperie … et je pourrai même laisser un pourboire à la Mme qui m’emmènera jusqu’à mon strapontin au cinoche.
Ah, oui penser à faire une copie, sur une K7 audio, pour écouter dans la voiture !
Première écoute, j’avais pas vraiment eu de grosse accroche, principale raison : le son et à la seconde … le coup de foudre, la raison : le son ? J’ai ressorti mon perfecto blanc JAPA, mes Américana en cuir, bon j’avoue, j’ai hésité avec mes bottes de Robin des bois. Mais j’ai tranché. Mon tee-shirt à lanières. Impossible de fermer le perfecto ! Non messieurs pas le bide, ouuuiii Mesdames ... Les épaules !!!
J’ai vachement gagné de temps dans la salle de bain pour me coiffer. Certains s’en sortiront, encore, mieux que moi ; je pense à ceux qu’on une raie de 20cm qui part du front et finis dans le coup, quand les poils reprennent de plus belle.
Pour les anciennes demoiselles, attention avec les petites robes moulantes et les bas résilles … Il ne faudrait pas que ça fasse pub’ cochonou !!! Car en sortant de la R5, on ne verra que ça.
Sinon, histoire de parler musique, pas de solo révolutionnaire ; des chorus mélodieux. Une voix qui semble se sublimer au fil du temps. Amoureux de la nostalgie, cet album sera celui de votre année. Du Strangeways pur jus ! La couleur, l’odeur, l’aspect tout y est.
Les titres s’enchainent dans un esprit plutôt mid-tempo. Idéal, pour vos soirées réveillons ! Et soirées tout court. Impossible de faire sortir un titre, tout est nectar. Si je parlais de la plus belle région du monde, je parlerai des Alpilles. Histoire de porter une critique, je dirai que la pochette est vendeuse comme peut l’être le camping-car de Mme tapin au fond du chemin, ou en bord de route. Mais, si tu n’oses pas tu ne sauras jamais. Si quelqu’un veut (& peut) expliquer la maison du bonheur De Mme Durex … On lui ouvrira une chronique spéciale !

Entre deux Judas Priest, ce Strangeways peut faire tâche … Mais après un Richard MARX, première période, aucun soucis ! Même un morceau qui dure plus de 6 minutes, passe tout seul ... mieux que du Tang ; vous savez cette boisson en poudre. Attention, je préviens ... C’est cool de chez cool. Un seul morceau qui pulse vraiment. Eventuellement, ne pas se passer l’album complet en voiture, c’est écrit sur la pochette, fort risque de somnolence. Mais hormis ça, il accompagnera très bien vos alcools légers, votre soirée câline canapé. Pour les célibataires, pensez à planquer les cordes, couper le gaz et planquer tout objet létal. Vous pourrez passer une bonne soirée en regardant un vieux cadre photo’. Mais pour cela … d’abord récupérer l’album, livré dans la naphtaline. Jene conseillerai même pas un gant de toilettes et des nouilles chaudes aux célibataires, non ; je ne le ferai pas !
Bien sur, ces quelques vers sont boutade ; à contrario ce flashback est hyper positif, dans cette période stéréotypée. Avec trois / quatre zicos que l'on retrouve sur trop de projets. Nous offrant une qualité flirtant trop prêt de la corde usure ... Don't act !

Petit aveu, j’avais totalement zappé son prédécesseur, sur et confiant après les propos de mes collègues chroniqueurs ; mais après celui-là je risque d’y jeter une oreille. Après tout ... C'est la période des soldes ????

 



Tracklist : Line Up :  
01-   The Sentinel
02-   Run
03-   Playin It Over
04-   As We Fall
05-   Call
06-   End Of The Day
07-   Alive Again
08-   Silver
09-   Frozen
10-   Long Road
Terry Brock (vocals)
Ian James Stewart (guitar)
David Stewart (bass, backing vocals)
Dave Moore (keyboards)
Jim Drummond (drums)
am

 

Label : Frontiers Records
Sortie : 2011
Production : Ian James Stewart


Discographie :

Strangeways (1984)
Native Sons (1987)
Walk In The Fire (1989)
And The Horse (1994)
Any Day Now (1997)
Greatest Bits (1999)
Gravitational Pull (2000)
Perfect World (2010)
Age Of Reason (2011)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIELMYSPACE

 

 

 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

0 #7 Rémi 08-01-2012 11:47
Dans la continuité du précédent... Et franchement, je n'aime pô ! Rien à voir avec la superbe du passé... Vraiment incompréhensible... Et le son n'est vraiment pas bon... Triste... Rémi
Citer
0 #6 nanou 06-01-2012 10:35
Moi aussi je pense m'en souvenir ! Il passe bien ce Strangeways à première écoute toute fraîche :-) Merci Marc de t'y être penché et m'avoir donné envie de l'écouter ! Biz
Citer
0 #5 Eric Berger 05-01-2012 18:56
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Citer
0 #4 Maënora 05-01-2012 13:03

Je ne lis (j'avoue) jamais les critiques avant de chroniquer.
Je me fais une dose massive de l'album ; si je pense que c'est une daube ... j'en parle même pas, je passe à autre chose. Je le redonne à un collègue ! Si l'album est bon, mais juste pas à la hauteur ... j'y vais de mon commentaire.
Alors, curieux ... après coup ; je me suis demandé quel ressenti pour cet opus ??? Après un tour international, pas si purge que ça (même si loin du niveau d'un Walk The Wire, comme pratiquement tout ce qui sort depuis quelques années) :
- Stormbringer
- lordsofmetal
- festivalphoto
- powerofmetal 
Et petit conseil, parfois même pas besoin de descendre dans la rue ... Internet - panier & boite aux lettres - maison !

Car : "En toute objectivité les compos tiennent la route et sont très mélodieuses"  & : "Terry Brock reste un grand chanteur". Assez d'accord avec cette analyse ! Pour ne pas dire ... très ;-)

Citer
0 #3 thepoisse 05-01-2012 10:53
Enfin le mien est plus loin que celui de Fab mais j'ai même pas cherché plus loin que "placer dans la corbeille" puis "effacer" puis "formatage bas niveau"... Non mais bon, cet album, c'est une purge non? enfin pour moi bien sur... En tout cas, le Strangeways qu'on a connu est bel et bien mort et ce que j'ai vu au firefest fait résonance avec ce que j'ai tenté d'entendre sur ce...comment dirais-je?... disque... A jeter dans le feu avec les quelques feuilles mortes qu'il vous reste.... y'a rien, mais alors rien à retenir, c'est plat, insipide, ça sent le dernier spasme avant le grand voyage... qu'on les achève une bonne fois pour toute, ce come-back est un pétard mouillé. Amen...
Citer
0 #2 Fab 05-01-2012 09:43
...qui doit être à 100m de chez moi, c'est dire que j'ai pas été transporté bien loin. Pour résumer un album fadasse à souhait, sans saveur, trop uniforme, des compos trop longue, un son moyen (bien supérieur quand même au précédent), bref un ratage parfait. A part Marc et Aor qui se souviendra de cet opus dans quelques années ??? A mon avis, pas grand monde et Alzheimer n'aura rien à voir là dedans !!!!
Citer
0 #1 aorgod 05-01-2012 09:03
J'ai eu l'impression bizarre d'entendre Journey ambiance ballades sur cet album. En toute objectivité les compos tiennent la route et sont très mélodieuses pour un moment romantique avec Madame. Quelques titres plus musclés peuvent rappeler le Strangeways des années 80 mais pour moi cette galette en est bien éloignée. Terry Brock reste un grand chanteur.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Connexion

Commentaires

  • GHOST Prequelle

    pascal
    Hahahaha grosse claque live au ...

    Lire la suite...

     
  • JAMES CHRISTIAN Craving

    MetalDen
    En effet il sort de son registre ...

    Lire la suite...

     
  • VEGA Only Human

    MetalDen
    Plutôt bon à mon gout ! Notamment ...

    Lire la suite...

     
  • YOUNG GUN SILVER FOX West End Coast

    Eagles05
    Hello ! pour ceux que ça ...

    Lire la suite...

     
  • WILLIAM SIKSTROM Running Out Of Time

    Eagles05
    De la bombe west coast ! et en ...

    Lire la suite...

     
  • VEGA Only Human

    Eagles05
    Dommage J'avais été emballé par ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    FranckAndFurious
    Pop n'est pas un gros mot pour ...

    Lire la suite...

     
  • GHOST Prequelle

    MetalDen
    Pas du tout le même ressenti ...

    Lire la suite...

     
  • TOTO 35th Anniversary Tour - Live In Poland

    FranckAndFurious
    Toto et moi, c'est je t'aime ...

    Lire la suite...

     
  • Phil Mogg - Bientôt Lights Out pour UFO après la tournée des 50 ans !!!

    Iceman
    Au moins, je les aurais vu ...

    Lire la suite...

     
  • RIP Jacques Grande - Les Variations

    noelle martins noell
    qui pourrait me donner des ...

    Lire la suite...

     
  • JUDAS PRIEST Firepower

    MetalDen
    Dans mon top 5 pour l'instant !

    Lire la suite...

     
  • ALICE COOPER Paranormal

    MetalDen
    Un petit peu a la bourre pour le ...

    Lire la suite...

     
  • DDENT Toro

    MetalDen
    C'est vrai que c'est une ...

    Lire la suite...

On Line :

Nous avons 1026 invités et un membre en ligne

  • MetalDen