0
0
0
s2smodern

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Vous connaissez tous Cendrillon, l'histoire de la citrouille qui se transforme en carrosse etc......

Les australiens de White Widdow nous font ici avec leur nouveau cd, une remake de ce célèbre conte de fées. Comprenez par là, qu'après un 1er album sorti en 2010 qui avait la saveur d'un verre d'eau tiède, ils nous offrent ici un cocktail rafraichissant.

Dès Cry Wolf, je me suis retrouvé plongé dans un A.O.R. somme toute très sympathique, avec un refrain accrocheur. Strangers In The Night qui n'a rien à voir ni avec la chanson du crooner SINATRA, ni avec SAXON en remet une couche. Do You Remember, nous rappelle le DEF LEPPARD époque Hysteria et je ne m'en plaindrai pas. Les autres titres sont à peu près du même tonneau, très mélodiques, efficaces. Mention spéciale pour la fin du disque car, là où grands nombres de groupes s'essoufflent en bout de course, le groupe nous assène 3 superbes titres. D'abord Mistake, titre enjoué qui nous fait découvrir un groupe en pleine maîtrise de son sujet. Patiently est la seule ballade très réussie de cet album et là aussi ça change par rapport à d'autres cds qui regorgent de ballades. Love Won't Wait est pour moi la pépite de ce disque même si je ne comprends pas trop bien pourquoi ce titre arrive en dernier, car la mélodie est imparable et enlevée juste ce qu'il faut pour la mémoriser immédiatement.

Autant, je n'aurais pas misé un centime d'euro sur le premier album du groupe, autant après l'écoute de ce nouvel effort, je suis prêt à miser ma collection de boxers (non pas des chiens, des sous-vêtements) et promettre à WHITE WIDDOW, un bel avenir pour la suite de sa carrière.

Vivement leur prochain disque, en attendant je vais me remettre Love Won't Wait.

 
 

Tracklist :Line Up :  
01. Cry Wolf
02. Strangers In The Night
03. Do You Remember
04. Reckless Night
05. How Far I Run
06. Serenade
07. Show Your Cards
08. Mistake
09. Patiently
10. Love Won't Wait
Jules Millis (chant)
Enzo Almanzi (guitare)
Xavier Millis (clavier)
Trent Wilson (basse)
Jim Naish (batterie)
am

 

Label :AOR Heaven
Sortie :2011
Production :White Widdow


Discographie :

White Widdow (2010)
Serenade (2011)


Liens multimédia - videosSITE OFFICIEL 

 

Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#3 Fab 27-11-2011 11:33
Pour les romantiques comme moi qui aiment le Hard FM , le vrai celui d'Aviator de Danger Danger j'ai fais un "Vrai Retour Vers le Futur" avec cet album.
Le son, les compos, les melodies, les instrumentations, bref tout y est.
Franchement cet album serait sorti en 1987 il serait considere comme un Must absolu du genre. Le premier de ces Australiens etait deja tres bon mais la ca frole les sommets. Le chanteur est de plus remarquable et si vous ecoutez ca au casque vous allez en prendre plein les esgourdes. Magnifique
#2 Nico 05-11-2011 17:12
Le 1° album était déjà un régal, celui ci est succulent.Plus d'ampleur dans le son avec des claviers omniprésents mais sans être pesant ou ringard (le titre Show your cards est un modèle du genre avec en plus ce refrain chanté à contre temps).
Au niveau musiciens ça joue "grave" avec un chanteur qui maitrise et qui surtout pousse pas dans les aigus, c'est appréciable. La production hyper dynamique tout en restant claire (car dans le style certains pêchent parfois avec un son trop "sec"), précision dans les arrangements qui donne du relief mélodique, compositions inspirées (plus variées que dans le 1°), attachantes,refrains marquant le ciboulot, et toujours un thème majeur dans ce style l'Amour. On accroche à la 1° écoute et au suivantes on se délecte !
Rien à redire, tout tient la route, dans ce style de pur Hard FM/AOR, leurs influences vont de Aviator à Zinatra, et bien il n'ont pas à rougir face à eux. Un Mars et ça repart, non, un WW et ta la patate pour la journée!

PS : pour l'anecdote, matez le chanteur sur le livret des 2 albums et vous comprendrez ce que relooking veut dire !
#1 aorgod 05-10-2011 17:21
Fantastique album qui nous replonge tout droit dans les années 80, du même niveau que les meilleurs albums de Treat par exemple. J'avais aussi bien aimé leur premier album.
Leur montée en puissance est indéniable.
Le troisième album sera peut être un pur chef d'oeuvre. Ouf de nouveaux groupes prennent efficacemment le relais en matière d'AOR, Hard FM.

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 494 invités et aucun membre en ligne

Commentaires

  • R.I.P. Paul Raymond - Le guitariste / claviériste d'UFO est décédé à l'âge de 73 ans

    Gilles
    que dire.......vraiment une ...

    Lire la suite...

     
  • MIKE TRAMP Stray From The Flock

    FranckAndFurious
    4,5/5 : T(r)ampéré je serai ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Sympathique film, ou plutôt ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    Je vais le prendre , je ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    MetalDen
    Des inédits très moyens, voire ...

    Lire la suite...

     
  • FM - The Italian Job

    MetalDen
    5/5 pour moi - Un vrai plaisir ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    Gilles
    J'ai jamais été un fan de ce ...

    Lire la suite...

     
  • FABIENNE SHINE Dont Tell Me How To Shake It

    Emmanuel Ascher
    Depuis toujours, le rock’n’roll ...

    Lire la suite...

     
  • MÖTLEY CRÜE The Dirt Soundtrack

    FranckAndFurious
    Apparemment Barjozo a du se ...

    Lire la suite...

     
  • ROSS THE BOSS - Interview lors du Magic Tour de Shakin' Street - Toulouse - 21/01/2019

    Gilles
    Merci pour la traduction, génial ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Ha j'avais pas vu l'année...lol ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    MetalDen
    Cool de commenter une chronique ...

    Lire la suite...

     
  • NIVA Magnitude

    Radakka
    Bonjour Messieurs, ou peut ...

    Lire la suite...

     
  • SHAKIN' STREET - Interview Fabienne SHINE - Toulouse - 21/01/2019

    MetalDen
    Merci les gars, vos retours ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus