0
0
0
s2smodern
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

On a souvent tendance à parler de la carrière de Rick Springfield en commençant par Working Class Dog en 1981.

On oublie trop souvent, à tort, que le type a débuté en 1972 et, qu’avant cet opus, il y en a eu 4 autres. Je passe sur les trois premiers qui ne sont pas inoubliables pour parler de celui de 1976 qui se nomme Wait For Night. J’avais à l’époque l’objet en vinyle et je l’écoutais en boucle. Quand Wounded Bird a eu la bonne idée de le rééditer, je sautais sur l’occasion afin de me le procurer en format CD. Ceux qui aiment Working Class et Sucess Hasn’t Spoiled Me Yet doivent se procurer ce Wait For Night qui est largement aussi bon voir meilleur pour moi que Working..., c’est dire ! La remasterisation fait de plus qu’on ne sent pas le poids des années. On retrouve un Rick Springfield rock avec des relents pop, un Springfield également langoureux. Les compos sont toutes très bonnes et en rien basiques. En effet, les arrangements sont somptueux pour l’époque, le travail sur les voix remarquable. Rick a travaillé sur cet album avec les musiciens de l’époque d’Elton John dont l’excellent Nigel Olsson batteur de son état. Les morceaux de bravoure s’enchaînent avec le remuant Take A Hand qui ouvre de façon magistrale l’opus. Un petit peu de piano sur un couplet soft qui débouche sur un refrain entêtant. Parfait !!!... Idem pour Goldfever où on retrouve le style et l’empreinte vocale typique Springfield. De gros chœurs pour un titre qui nous entraînent dans des moments soft puis plus rock sur le refrain. One Broken Heart très axé piano sur le couplet propose aussi quelque chose de magique. Le refrain est là aussi somptueux avec cette flopée de chœur monstrueux. Where’s All The Love est une ballade magnifique là aussi loin d’être gnan-gnan. Rick nous pousse sa voix dans les aigus pour un refrain atmosphérique qui fait décoller l’auditeur. Archangel est peut-être le meilleur titre du cd. On pense au Music de John Miles ou aux grands titres d’Elton John période 70s. Jessica est le titre obligatoire avec un prénom sur les albums de Rick début 80. Entre Jessie’s Girl, Kristina, Allison tous des titres de qualités, celui ci ne déroge pas à la règle. Million Dollar Face est une autre sublime ballade dans le même genre que Where’s all The Love. On pense aux superbes slows de l’année 76 comme le I’m Not In Love de Ten CC. On repart sur quelque chose de plus AOR avec Old Gangsters Never Die là aussi parfait dans la construction et la mélodie. Treat Me Gently In The Morning propose un titre là aussi langoureux, idéal pour des longues soirées d’hiver allongée sur une peau d’ours. On termine sur Life Is A Celebration qui n’est pas le meilleur titre du CD même si Rick nous réserve encore une surprise sur le refrain très énervé alors que le couplet est très calme...
 
Je voue un culte à Rick Springfield et 80% de sa discographie mérite pour moi 5 Etoiles.
Ce Wait for Night en fait partie.

 



Tracklist : Line Up :  

01.Take A Hand
02.Goldfever
03.One Broken Heart
04.Where's All The Love
05.Archangel
06.Jessica
07.Million Dollar Face
08.Old Gangsters Never Die
09.Treat Me Gently In The Morning
10.Life Is A Celebration

Rick Springfield (chant,guitares,piano,basse)
                         +
Nigel Olsson (batterie)
Dee Murray/Joe Lamana (basse)
Bill Cuomo (claviers)...
am

 

Label : Wounded Bird Records
Sortie : 1976
Production : Mark K Smith


Discographie :
Beginnings (1972)
Comic Book Heroes (1973)
Mission Magic (1974)
Wait For Night (1976)
Working Class Dog (1980)
Success Hasn't Spiled Me Yet (1982)
Living In Oz (1983)
Beautiful Feelings (1984)[inédits 1978]
Tao (1985)
Rock Of Life (1988)
Karma (1999)
Alive (2001)
Shock/Denial/Anger/Acceptance (2004)
The Day After Yesterday (2005)[covers]
Christmas With You (2007)[album de Noel]
Venus In Overdrive (2008)
My Precious Little One (2009)

Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL MYSPACE

 Notes des visiteurs :

Comments:

Commentaires   

#1 aorgod 28-06-2011 15:26
Je suis comme Fab un inconditionnel de Rick Springfield. J'avais complètement zappé ce CD.
A la lecture de la chronique enflammée de Fab, je retrouvais les pulsions de ma jeunesse et une force irresistible m'a poussé à investir à la vitesse de l'éclair.

Désolé Fab mais Wait for Night n'est pas très enlevé et d'un niveau en dessous des CDs cités. On ne peut pas gagner à tous les coups.

You have no rights to post comments

Connexion

On Line :

Nous avons 252 invités et aucun membre en ligne

Dernières Chroniques

Dernières chroniques (suite)

Commentaires

  • RGPD - Politique de confidentialité

    Julien
    Bonjour, je ne trouve nulle ...

    Lire la suite...

     
  • BLUE ÖYSTER CULT - Hard Rock Casino Cleveland 2014

    Pilgrimwen
    Aïe, aïe, aïe ! Des trois grands ...

    Lire la suite...

     
  • GRAND SLAM - Hit The Ground

    Phil93
    http://rockmeeting.com/images ...

    Lire la suite...

     
  • KING OF HEARTS - s/t - La chronique du nouvel album éponyme

    Fab
    Pour répondre au chasseur,non pas ...

    Lire la suite...

     
  • KING OF HEARTS - s/t - La chronique du nouvel album éponyme

    Chasseur Immobilier
    Salut Fab, J'ai connu un King of ...

    Lire la suite...

Articles Les Plus Lus

Articles les plus lus sur les 12 derniers mois(suite)