0
0
0
s2smodern

DEFICIENCY nous vient des forges de la Lorraine et nous propose son 3eme opus de trash metal. 

Formé en 2004 sous le nom de Black Age , ils ont sorti  leur premier album The Point of No Return  sous ce nom en 2008, puis après avoir changé de nom enregistre un deuxième album en 2011, voici donc le troisième.
The Prodigal Child développe un concept sur l’origine et l’avenir de l’humanité, vaste et inépuisable sujet dont on est loin de maitriser les réponses !.

Question production, c’est béton, son énorme et très pro issu du Dôme Studio (comme Lyzanxia et One-Way Mirror) via David Potvin.
Si le groupe est classé dans le trash, il déborde sur d’autres styles allant du death mélodique au prog. Le côté death et le chant saturé « growlé» sans surprise me gâchent le plaisir par leur côté bourrin et peu mélodique. Par contre les passages instrumentaux sont de toute beauté et plein de brio, et les passages au chant clair constituent d’autres éclaircies agréables qui constituent de vrais moments de plaisir. A noter le très beau digipack avec livret classieux.


Vous l’aurez compris, si certains métalleux mélodiques seront ici à la peine, les amateurs de growls et d’énergie brute trouveront leur plaisir et ne feront aucun cas de la déficience en chant clair, il en faut pour tous les gouts !

 




Tracklist : Line Up :  
1. The Prodigal Child
2. Unfinished
3. A Prospect of Traveling Beyond
4. Those Who Behold
5. The Introspection of the Omnipotent
6. The Flaw
7. Stronger Than You
8. A Way Out of Nowhere
9. The Experiment
10. The Curse of Hu's Hands
Laurent Gisonna (chant, guitare)
Anthony Thomas (batterie)       
Mathieu Michels (guitare)         
Vianney Habert (basse )
am

 

Label : Fantai'Zic Productions
Sortie : 2013
Production : n/a


Discographie :

State of Disillusion (2011)
The Prodigal Child (2013)


Liens multimédia - videos SITE OFFICIEL  

 

Notes des visiteurs :

Comments: